Le Magic Trackpad ne remplacera pas la souris

J’ai eu l’occasion de tester le Magic Trackpad, le dernier jouet d’Apple, et je suis dubitatif. C’est un bel objet, efficace, mais il est pour moi impensable de remplacer une souris avec ce périphérique vendu 69 €.

Pour le test, j’ai troqué ma configuration de travail habituelle (tablette Intuos 4 et clavier Bluetooth Apple blanc) pour un Magic Trackpad, une Magic Mouse et un clavier Bluetooth Apple alu (sans pavé numérique).

Alors oui, le Magic Trackpad est joli, oui, il s’intègre bien avec le matériel Apple et oui, les fonctions proposées sont efficaces et fonctionnelles. Concrètement, ce qu’il est possible de faire sur un trackpad de MacBook (Pro), il est possible de le faire sur un Magic Trackpad.

Petit problème, je trouve que le touché du Magic Trackpad n’est pas le même que celui de mon MacBook Pro, ça accroche plus, c’est moins fluide. Deuxième problème, ça reste un trackpad, donc même si c’est bien meilleur que ce qui existe ailleurs, ce n’est pas très précis. Étant habitué à une tablette, je trouve ça assez gênant.

Dans mon travail, je dois parfois travailler sur des images, et dès qu’il y a un minimum de retouches à faire, la souris (ici un Magic Mouse) était mise à contribution. Franchement, je devais me forcer à utiliser le Magic Trackpad et ne pas rester sur la souris, plus efficace. Qui plus est, la position de travail sur le Magic Trackpad est assez peu ergonomique, on a la main pliée pour garder les doigts sur le trackpad.

En fait, le Magic Trackpad est comme l’iPad : un outil de consultation, de surf (mais pas de jeux). Dès qu’on a des activités « sérieuses », une souris est pratiquement obligatoire. Apple l’a d’ailleurs bien compris : les Mac sont livrés par défaut avec une Magic Mouse et il est impossible de la supprimer pour la remplacer par un Magic Trackpad, on est obligé de prendre les deux.

Au final, je suis assez déçu par ce Magic Trackpad, vendu assez cher et qui n’apporte finalement pas grand chose.