Le H.264 a gagné la guerre du HTML5

Bonne nouvelle, le H.264 vient (a priori) de gagner la guerre du HTML5. Je m’explique. Le HTML5 permet d’insérer des vidéos dans une page web sans passer par Flash, mais il y a un problème : le codec.

En effet, il y en a trois qui se battent : le H.264 — performant, bien supporté matériellement, mais jusqu’à maintenant payant —, le Ogg Theora — peu performant, peu supporté, mais libre — et le WebM (alias VP8) — performant, libre mais peu supporté —.

La solution idéale d’un point de vue pratique (mais pas idéologique) c’est le H.264. Mais le H.264, jusqu’à maintenant, était payant. Là, la MPEG-LA vient d’annoncer qu’elle offrait une licence gratuite à vie pour une utilisation web, ce qui devrait imposer le format.

Les intégristes vont se plaindre que le H.264 n’est pas libre, les autres vont se réjouir qu’un format pris en charge matériellement va s’imposer et qu’il sera donc possible de lire des vidéos sans vider la batterie en quelques minutes (j’exagère).

Je rappelle que Safari (sous Mac OS X, Windows et iOS), Chrome et Internet Explorer 9.0 prennent déjà en charge le H.264, alors que Firefox se limite à Ogg Theora et WebM.