Les produits Violet : la lampe Dal:dal

Second billet sur les produits Violet, après la lampe DAL, parlons de la lampe Dal:dal. Dal:dal, c’est un produit qui n’est jamais sorti mais qui — pourtant — fonctionne. En exclusivité, quelques photos du produit…


Dal:dal a été annoncé en décembre 2008, et c’est — comme DAL — une lampe communicante. Plus compacte et basée sur la même électronique que le Nabaztag/tag, Dal:dal était évidemment prévue pour être moins onéreuse. D’une lampe intégrant un PC complet et valant 850 €, on passait à un système décentralisé valant (selon les magasins l’ayant référencée) environ 60 €.

Dal:dal (dixit son site web encore en ligne) est « une lampe d’ambiance élégante et intelligente. Connectée à Internet, elle vous informe en douceur et en temps réel des sujets qui vous concernent. En transformant le flux incessant des événements du monde en halos de couleurs et en micro-messages sonores, Dal:dal crée une nouvelle façon de s’informer: paisible, libérée des écrans. ». Tout un programme.

Plus simplement, il faut imaginer un Nabaztag/tag qui ne parle pas, avec des messages sonores. C’est Jean-Jacques Birgé qui a travaillé sur le design sonore de Dal:dal, et on apprend que la lampe — comme le Nabaztag/tag, donne l’heure.

En pratique, malheureusement, Dal:dal n’existe pas réellement. La lampe n’est jamais sortie et il n’en existe qu’une petite dizaine, dont une partie est d’ailleurs enregistrée sur my.violet.net, preuve que le produit est fonctionnel.

Merci à Olivier Mével pour les photos et les informations.