Les alternatives à la carte Airport originale (11b)

L’astuce du jour. Certains jours de la semaine à 8h42.

Petite astuce du jour : vous avez un vieux Mac qui n’a pas le Wi-Fi et vous voulez le connecter à votre réseau. Malheureusement, il n’accepte que les cartes AirPort, qui sont assez onéreuses. Et si on utilisait une alternative ?

Concrètement, une carte AirPort classique est une carte PCMCIA 16 bits tronquées, qui utilise une puce 802.11b de chez Lucent. On trouve donc plusieurs cartes « compatibles » et reconnues comme une AirPort. Les Lucent Orinoco Silver et Gold d’anciennes génération et la Vaio PCWA-C150S sont les plus courantes. Les premières sont compliquées à intégrer, la seconde étant pratiquement identique à une carte Apple, c’est plus simple.

Pour les machines qui ont un emplacement PC-Card, il suffit généralement d’enficher une carte compatible pour que ça fonctionne. Pour les autres, dotées d’un connecteur interne, il va généralement falloir dépiauter la carte pour l’installer.

Pour les bidouilleurs, les bornes AirPort de seconde génération (blanche mais 802.11b) contiennent une carte AirPort, donc il « suffit » de démonter la borne pour récupérer la carte.

Globalement, c’est une mauvaise idée d’utiliser une carte AirPort originale, sauf si on a pas le choix (iBook, par exemple), les cartes AirPort Extreme étant beaucoup plus rapides et plus simples à trouver.