VLC sur iOS : pas d’accès à l’accélération vidéo

On en sait un peu plus sur VLC iOS. La version iPhone, très attendue, est dans les tuyaux de la validation Apple. L’heure pour la société à la base du programme de revenir sur les performances. Oui, VLC lit beaucoup de choses, mais parfois moins bien que le programme intégré par Apple (limité en simplifiant au H.264 dans un conteneur MP4). En effet, le SDK d’iOS ne donne pas accès à la puce de décompression intégré dans les appareils, le VXD375, qui est capable de décoder le H.264 matériellement.

Et là où Apple l’utilise, VLC doit utiliser le processeur, qui n’est pas réellement destiné à cet usage. En effet, l’A4 reste un simple Cortex A8, une puce assez ancienne peu adaptée à la vidéo. VLC utilise a priori les instructions SIMD NEON (sorte de SSE) pour accélérer les choses, mais la société indique bien que le 720p est la limite, et qu’elle varie selone les machines : un iPhone 3GS à un processeur à 600 MHz, l’iPhone 4 est (a priori) à 800 MHz et l’iPad à 1 GHz.

Corollaire de l’absence d’accélération, l’autonomie risque d’en prendre un coup. En pratique, la recompression préalable reste toujours la meilleure solution, même si VLC est un bon moyen de lire rapidement une vidéo.