Apple ne veut pas de SandForce pour son MacBook Air

Photofast avait proposé — dès la sortie du MacBook Air — un SSD alternatif, à base de contrôleur SandForce (un des meilleurs du moment). Ca n’a visiblement pas plu à Apple que des gens proposent des SSD plus rapides que celui d’origine (en Toshiba) et la société a donc « demandé » à Photofast de ne pas sortir son SSD, ce que la société a accepté, vu qu’elle n’avait pas envie de perdre la licence permettant de mettre des autocollants « Made for iPod » sur ses produits en échange de 10 % des gains… Concrètement, on a donc le choix entre un SSD Toshiba par Apple ou… un SSD Toshiba par Toshiba. Génial, non ?