Les sorties audio et vidéo des MacBook en GMA 950 et X3100

L’astuce du jour. Certains jours de la semaine à 8h42.

A partir d’aujourd’hui, et pendant un certain temps, on va parler d’un sujet qui peut aider : les différentes sorties audio et vidéo des appareils Apple. En effet, les possibilités et les adaptateurs varient en fonction des modèles et ce n’est pas inutile de faire un résumé lisible pour chaque appareil. On va se concentrer ici sur les sorties audio et vidéo, et donc les possibilités de branchement à des écrans, des télévisions et des amplificateurs. Je me limite aux machines en Intel, en commençant par le MacBook. Aujourd’hui, le MacBook classique en GMA.

On va en fait commencer par une partie des MacBook, les modèles blancs et noirs dotés d’une puce vidéo Intel, soit un GMA 950 soit un GMA X3100. Petit apparté sur ce point, ces deux puces réservent 16 Mo de mémoire vive en plus quand un écran est branché.

/// La vidéo

Le MacBook est doté d’une sortie Mini DVI, format semi-propriétaire peu pratique qui nécessite des adaptateurs.

Ce qu’on peut brancher :

Un écran DVI, avec un adaptateur Mini DVI vers DVI (20 €).
Un écran VGA, avec un adaptateur Mini DVI vers VGA (20 €).
Une télévision analogique, en S-VIDEO ou composite avec un adaptateur Mini DVI vers Vidéo (20 €).
Un écran en ADC avec un avec un adaptateur Mini DVI vers DVI (20 €) et un adaptateur DVI vers ADC (disponible en occasion).
Un écran HDMI avec un adaptateur Mini DVI vers HDMI (sans le son).

Accessoirement, il est possible d’utiliser un adaptateur DVI vers HDMI sur le câble Mini DVI vers DVI, mais évidemment sans le son.

Ce qu’on ne peut pas brancher :

Un écran de 30 pouces, qui nécessite du DVI Dual Link
Un écran VGA avec un adaptateur DVI vers VGA sur l’adaptateur Mini DVI vers DVI (on y reviendra)
Un écran en Mini DisplayPort
Un écran en DisplayPort

/// L’audio

Pour l’audio, c’est assez simple : il y a une sortie jack 3,5 mm analogique qui fait aussi office de sortie optique (S/PDIF).
Le seul moyen de travailler avec un ampli est donc d’utiliser un câble proposant un jack optique (type MiniDisc) d’un côté et un TOSLINK de l’autre.