Ne PAS utiliser de NAS ou de Freebox avec Time Machine

L’astuce du jour. Certains jours de la semaine à 8h42.

Aujourd’hui, une astuce : ne pas écouter Xavier Niel. En effet, la Freebox Revolution est un NAS et beaucoup espéraient l’utiliser pour Time Machine. Problème, ça ne marche pas. Xavier Niel, trop bon, envoie vers un « tuto » qui propose de taper une commande qui va permettre d’utiliser la Freebox comme serveur Time Machine. L’astuce du jour, c’est de ne PAS utiliser cette manipulation…

La manip « serait » simple, il suffirait de taper cette commande :

defaults write com.apple.systempreferences TMShowUnsupportedNetworkVolumes 1

Déjà, ça part mal : taper une commande qui contient « Unsupported » dans son nom pour un endroit ou je vais sauvegarder mes données, donc un truc qui doit être fiable, ça me dérange.

Première raison pour laquelle ça ne risque pas de marcher : la capacité du disque dur. Time Machine crée — en réseau — une image de la taille du disque dur. S’il fait plus que 250 Go (la capacité du NAS de la Freebox) ça ne fonctionnera pas. Pour se donner une idée, la sauvegarde Time Machine (sur Time Capsule 2 To) de mon MacBook Pro dotée de deux SSD de 256 Go fait 750 Go et remonte au mois d’août.

Deuxième raison, la plus gênante : si ce n’est pas supporté par Apple, il y a une bonne raison. Sans une partie logicielle appropriée, présente notamment dans les Time Capsule (mais pas que), la moindre coupure risque de faire foirer la sauvegarde. Du genre un réseau Wi-Fi qui saute, un ordinateur qui se met en veille, etc. Et foirer une sauvegarde, c’est tout sauf acceptable. Une sauvegarde, c’est fait pour être fiable et être récupéré en cas de problème. Et donc une sauvegarde qui n’est pas fiable, ce n’est pas réellement une sauvegarde.

Globalement, essayer de faire du Time Machine avec la manip’, c’est juste essayer de se rassurer, pas réellement faire de la sauvegarde. Et de toute façon, la capacité est trop faible pour vraiment tirer parti de la fonction.