Connecter facilement un Nabaztag au Wi-Fi

L’astuce du jour. Certains jours de la semaine à 8h42.

Vous avez reçu un Nabaztag d’occasion et il ne veut pas se connecter à votre réseau ? Petite explication. Le Nabaztag original est un appareil Wi-Fi assez ancien et ne fonctionne donc que sur du 802.11b en 2,4 GHz avec une clé WEP. Petit problème, beaucoup d’appareils récents ne sont donc pas compatibles.

Premier point si ça ne marche pas, vérifier que le réseau est bien en 2,4 GHz, la bande de fréquences originales. Les appareils très récents, en Wi-Fi 802.11n, sont parfois en 5 GHz.

Deuxièmement, il faut vérifier que le réseau est bien compatible 802.11b, ce qui est normalement le cas. Certains appareils (Apple, notamment) permettent de limiter les normes, c’est évidemment à proscrire.

Troisièmement, le point le plus critique, le lapin ne supporte que le WEP. Cette protection est peu fiable et se « casse » en quelques minutes. C’est donc une assez mauvaise idée de « sécuriser » un réseau principal avec ce type de clé. Pour ceux qui ont le choix, un second point d’accès pour le lapin est la meilleure solution, une vieille borne d’occasion avec quelques limitations est parfaite pour un Nabaztag. Pour la clé WEP, une clé 64 bits sans espaces, sans « _ » et sans caractères spéciaux est le meilleur choix.

Attention, les bornes récentes ne proposent pas nécessairement le WEP et Apple cache par exemple ce type de protection sur ses bornes récentes. Il est possible d’activer la fonction, mais ce n’est pas conseillé.

En pratique, un Nabaztag est assez compliqué à intégrer dans un réseau et même si Nabaztag/tag corrige (un peu) le problème, le port Ethernet — optionnel — de Karotz devrait intéresser beaucoup de gens.