« Location Gate », c’était quand même du foulage de gueule

Une petite remarque sur le « Location Gate » de l’iPhone : le problème était qu’iTunes (Apple) copiait sur l’ordinateur un fichier contenant toutes les positions de l’appareil, accessible assez facilement. Tollé. Il y a quelques jours, on a pourtant appris que le nombre d’iPhone synchronisés était assez faible, de l’ordre de 50 %… Par contre, quand Nissan envoie la position et la destination de ses voitures à n’importe qui via Internet, personne (ou presque) n’en parle…