Charge et synchronisation en FireWire : qui fait quoi

Depuis quelques années, Apple abandonne le FireWire, une norme qu’elle a inventé et porté pendant longtemps. Et la gamme iPod en a fait les frais : si les deux premiers modèles d’iPod utilisaient directement le FireWire, avec une prise six broches sur le baladeur, la sortie du connecteur dock en 2003 a mis à mort — lentement — le FireWire.

Je rappelle tout de même que le FireWire avait l’avantage, en 2001, d’être rapide : un iPod, avec son disque dur et son interface FireWire, était facilement 10 foix plus rapide que n’importe quel baladeur flash/USB 1.1 pour charger les données. L’arrivée de l’USB 2.0 a changé la donne, mais le choix initial était logique. Qui plus est, le FireWire propose bien plus de puissance, ce qui permet de charger plus rapidement les appareils, même si là aussi, les évolutions de l’USB 2.0 corrigent la donne (enfin quand on a un Mac).



A la sortie de l’iPod 3G, Apple propose de synchroniser et de charger indifféremment en FireWire et en USB 2.0, sachant que la norme « universelle » est moins performante dans les deux cas. Une solution qui va perdurer avec l’iPod mini, l’iPod mini 2G, l’iPod 4G et ses variantes couleurs.

Avec l’iPod 5G (vidéo), Apple a supprimé la synchronisation en FireWire, seul l’USB 2.0 est de la partie. Et l’iPod nano a suivi le même mouvement. Il est toujours possible de charger en FireWire, mais le transfert ne se fait qu’en USB. les possesseurs de Mac dotés du FireWire mais bloqués en USB 1.1 (comme les PowerBook Titanium) apprécient moyennement.

La situation va perdurer avec l’iPod classic (6G), l’iPod touch 1G, l’iPhone EDGE, l’iPod nano 2G et l’iPod nano 3G : on peut charger en FireWire, mais pas transférer de données.

A partir de l’iPod nano 4G et de l’iPod touch 2G, cette possibilités est supprimée : le FireWire est persona non grata. L’iPod touch 2G, l’iPod touch 3G, l’iPod touch 4G, l’iPhone 3G, l’iPhone 3GS, l’iPhone 4, l’iPad, l’iPad 2, l’iPod nano 4g, l’iPod nano 5G et l’iPod nano 6G sont donc uniquement USB 2.0.

Cette limitation pose deux problèmes : il est impossible de réutiliser de vieux câbles/chargeurs (alors qu’Apple ne fournit plus de chargeur avec ses iPod) et quelques périphériques ne fonctionnent plus. En effet, beaucoup d’autoradios et de docks (dont l’iPod Hi-Fi de chez Apple) utilisent le FireWire pour la charge. Et donc ne chargent pas les appareils récents, même si les commandes fonctionnent généralement.

On résume :

iPod 1G/2G : charge et synchro en FireWire, via un câble classique.
iPod 3G/4G // iPod mini 1G/2G : charge et synchro en FireWire, via un câble dock. Charge et synchro en USB 2.0, via un câble dock.
iPod 5G/6G // iPod nano 1G/2G/3G // iPod touch 1G // iPhone : charge en FireWire, via un câble dock. Charge et synchro en USB 2.0, via un câble dock.
iPod nano 4G/5G/6G // iPod touch 2G/3G/4G // iPad 1G/2G // iPhone 3G/3GS/4 : Charge et synchro en USB 2.0, via un câble dock.
iPod shuffle 1G : Charge et synchro en USB 2.0, via une prise USB.
iPod shuffle 2G/3G/4G : Charge et synchro en USB 2.0, via des câbles dédiés.