Wake On Demand, réveiller un Mac pour aider l’Apple TV

Depuis Snow Leopard, Apple propose une fonction intéressante avec les Mac : le Wake On Demand. Le principe est simple : il est possible de réveiller automatiquement un ordinateur en veille pour y accéder. C’est notamment très pratique avec l’Apple TV de seconde génération : comme le boîtier n’a pas d’espace de stockage, il a besoin d’un Mac allumé. Et avec Wake On Demand, ça peut se faire automatiquement.

Comment ça marche ? Via Bonjour, une technologie Apple déployée dans pas mal d’appareils. Il y a quelques prérequis, surtout pour le réveil via Wi-Fi, mais l’élément principal est une borne AirPort Extrême ou un boîtier Time Capsule.

Du côté du Mac, il faut aller dans les Préférences Système, section Économiseur d’énergie. Il faut ensuite cocher la bonne case pour que ça fonctionne, avec trois possibilités :
Réactiver lors des accès réseau : ça va fonctionner en Ethernet ou en Wi-Fi (cas de la majorité des ordinateurs de moins de 3 ans).
Réactiver lors des accès réseau Ethernet : ça ne va fonctionner qu’en Ethernet, ça arrive sur certains vieux modèles (la carte Wi-Fi n’est pas compatible) ou si la machine n’est pas Wi-Fi.
Réactiver lors des accès réseau AirPort : ça ne va fonctionner qu’en Wi-Fi (genre sur le MacBook Air).

Si vous avez un Mac portable, il y a un truc à savoir : l’ordinateur doit être en veille mais écran ouvert. Ca ne fonctionne pas si le capot est fermé, sauf si un écran externe est branché. C’est ridicule, mais il faut le savoir.

Une fois que tout est configuré, ça doit marcher.

J’ai testé avec un Apple TV de seconde génération, et avec un MacBook Pro ouvert mais en veille, c’est parfaitement fonctionnel : dès qu’on va dans la section ordinateur, ce dernier se « réveille » et donne accès au contenu de son disque dur. Point intéressant, l’ordinateur ne se réveille pas totalement : l’écran reste éteint, donnant l’illusion que la machine est toujours en veille.

Pour « servir » les différents appareils de la maison via un seul appareil (un Mac mini par exemple), c’est une solution plutôt efficace.