iTunes ne rapporte (presque) rien

Discussion assez récurrente : « avec ses 30 % prélevés sur les ventes des applications et les prix des vidéos en ligne, Apple doit se faire beaucoup d’argent avec iTunes ». Et à chaque fois, j’essaye de montrer qu’en fait l’iTunes Store — sans être un gouffre financier — rapporte assez peu à Apple. La raison est assez simple : la bande passante nécessaire à l’envoi des applications et de la vidéo est coûteuse, et Apple ne gagne pas d’argent (c’est évident, mais bon, il faut le rappeler) sur les applications gratuites. Et je ne pense pas qu’une application à 0,8 € soit rentable pour Apple quand elle fait parfois plus de 1 Go (genre Rage).

Pour se donner une vraie idée de ce que rapporte iTunes : le chiffre d’affaire de l’année dernière, c’est 1 milliard d’euros en Europe et (seulement) 63 millions de bénéfice net. Un bénéfice net de 0,6 % du chiffre d’affaires, c’est absolument ridicule chez Apple. Ce sont les résultats européens sur la période spetembre 2010 – septembre 2011. Sur la même année, le chiffre d’affaire est de 108 milliards de chiffre d’affaire et un peu plus de 25 milliards de bénéfice net. iTunes Europe représente donc 0,9 % du CA de la société (déjà, c’est plutôt faible) et 0,002 % du bénéfice net.

Ne nous méprenons pas : iTunes rapporte peu directement mais iTunes rapporte beaucoup indirectement. Les ventes d’appareils sous iOS sont largements portées par les applications vendues sur iTunes et sans les applications, l’iPhone et l’iPad ne seraient pas là. Mais croire que les 30 % d’Apple sur les applications est une manne financière, c’est se mettre un (gros) doigt dans l’oeil.