Pourquoi le connecteur dock rend l’iPhone si pratique

Un truc qui revient souvent dans le succès des appareils Apple, c’est l’écosystème du connecteur dock. Et de fait, j’en ai encore eu la preuve cette semaine : dans l’hôtel où j’étais, le réveil était doté d’un connecteur dock. Et c’est quand même très pratique.

Depuis 2003, une bonne partie des appareils mobiles Apple ont un connecteur dock, devenu plus ou moins universel. Si certaines choses ont changé (notamment l’alimentation des appareils), le connecteur est utilisable pour le son dans tous les cas. Et mine de rien, c’est un énorme avantage sur les appareils Android.

Le connecteur dock a pour moi deux avantages : la sortie son et le connecteur lui même. Pour le son, c’est juste une question de puissance : c’est une sortie ligne, alors que la majorité des autres appareils sont des sorties casque, amplifiée. C’est un gros avantage au niveau de la qualité.

L’autre avantage, c’est que le connecteur ne bouge pas et qu’un appareil bien conçu permet de stabiliser un iPod, un iPhone ou un iPad sans adaptateur, et ça change tout. Avec le réveil dans ma chambre, j’ai posé mon iPhone et il était chargé le lendemain, avec réveil en musique. Et j’aurais pu mettre l’iPad de la même façon. Avec un smartphone Android, impossible. Parce que si le microUSB est standard, il n’est jamais placé au même endroit sur les smartphones et il n’est pas assez solide pour soutenir un appareil.

J’ai d’ailleurs un peu peur de la disparition annoncée du connecteur dock. Parce que je sens bien l’adaptateur à placer sous le téléphone pour utiliser mes appareils avec un connecteur dock, ce qui va vite m’énerver (et sûrement coûter 30 $).