Pourquoi Apple me fait aimer AirPlay

Je peux râler sur Apple, mais parfois je dis aussi du bien. Genre là. Ce matin, j’ai pu tester une tablette dotée de la technologie Miracast, un équivalent « ouvert » d’AirPlay. Vidéo :

Comme on le voit bien, il y a une jolie latence entre la tablette et l’écran. Le choix d’une bande-annonce est d’ailleurs le pire choix, vu les changements de plans incessants.

En soit, ce n’est pas un souci, on regarde rarement la tablette et l’écran en même temps. Sauf quand on joue : une latence comme ça, ça casse le rythme. Et c’est là que ça devient amusant : je demande d’où vient la latence. On me répond que c’est le mode cinéma qui privilégie la qualité à la latence (ce qui sous-entend que la tablette réencode la vidéo). Et que la tablette a un bug et qu’il est impossible de choisir le mode jeu qui limite la latence. Parce que oui, on doit choisir manuellement le mode jeu ou le mode cinéma

Avec AirPlay… le système se débrouille. Dans les jeux, la latence est faible (elle reste présente). Pour la vidéo, il n’y en a pas, pour une bonne raison : Texas Instruments réencode la vidéo avant de l’envoyer, ce qui est aberrant d’un point de vue qualitatif. Avec AirPlay, la vidéo est envoyée directement à l’Apple TV et décodée ensuite. Ca supprime de facto la latence…