La lecture « gapless » sous iTunes

Dans la dernière version d’iTunes, Apple a supprimé l’option « Partie d’un album sans intervalle », alias gapless en anglais. Certains ont crié des cris d’orfraie, mais c’est simplement parce que le fonctionnement de l’option n’est pas connu…



iLounge explique assez bien le fonctionnement, voici un résumé.

La lecture sans intervalle n’est pas une option définie par iTunes à la lecture : c’est lié au fichier lui-même. Un fichier sera « gapless » s’il a été encodé pour l’être, ce qui n’est pas toujours le cas. C’est une notion liée au codec et à l’encodeur. La musique achetée chez Apple et celle encodée avec iTunes 7 (au moins) ou Nero (notamment) l’est par exemple, mais pas — dans iTunes — un fichier MP3. Le Minidisc de Sony est par exemple gapless par nature.

L’option qui était présente dans iTunes servait donc en fait à supprimer (en décochant l’option) l’éventuelle lecture sans intervalle pour appliquer les effets de fondu (ou une pause). Par défaut, les fichiers encodés en gapless (et contenant le tag l’indiquant) sont lus sans intervalle quand on lit l’album dans l’ordre original. Si on est en aléatoire, la lecture n’est pas gapless.

Avec la suppression de l’option, Apple a donc supprimé un choix bizarre : celui d’appliquer un fondu entre les morceaux (ou une pause) à un endroit ou il n’y en a normalement pas. On ne vas donc pas blâmer Apple pour ça…