Les trois claviers aluminium Apple : attention à la compatibilité

Vu qu’un de mes lecteurs a eu le souci récemment, attention à une petite subtilité chez Apple : le choix du clavier Bluetooth aluminium. Sous le (presque) même aspect, il en existe en effet trois : le modèle original qui utilise trois piles, le modèle de seconde génération qui utilise deux piles et le modèle de troisième génération avec la touche dédiée au Launchpad. Et selon votre OS, ça a de l’importance…

AppleKeyWAl-xlarge

Le premier porte la référence A1255 (MB167LL/A), nécessite trois piles et fonctionne avec Mac OS X Tiger (10.4.8). Il est parfait pour d’anciens appareils qui n’acceptent pas Leopard. Il date de 2007 et il est aussi possible de l’identifier avec son antenne, la partie plastique placée sous le clavier : elle est placée sur le côté. Ce clavier nécessite un clavier installé pour le jumelage.

Le second porte la référence A1314 (MC184LL/A), nécessite deux piles et demande Mac OS X Leopard (10.5.8) pour fonctionner. Il ne fonctionne pas sous Tiger mais a l’avantage de ne pas nécessiter de clavier pour le jumelage. Il date de 2009 et peut aussi être reconnu grâce à son antenne centrale.

Le troisième porte la référence A1314 (MC184LL/B), nécessite deux piles et — selon Apple —, Mac OS X Snow Leopard (version 10.6.8). Il est assez simple à reconnaître : il propose une touche dédiée au Launchpad. C’est le clavier actuellement vendu par Apple et s’il fonctionne avec Leopard (mais pas Tiger), certaines touches de commande (luminosité, son, etc.) ne sont pas utilisables, c’est d’ailleurs indiqué dans une note de support. Il date de 2011.

Pour les amateurs d’iOS, le modèle 2007 et le modèle 2009 fonctionnent dès iOS 4, alors que le modèle 2011 ne fonctionne correctement qu’à partir d’iOS 5 : iOS 4.x ne prend pas en charge ses touches de fonction.