Bien choisir son adaptateur Bluetooth

Si ceux qui me suivent sur Twitter ont une petite idée de la raison de ce post, parlons d’un truc qui peut servir : bien choisir son adaptateur Bluetooth. Si chercher un adaptateur USB n’est pas très courant, il y a plusieurs cas où c’est intéressant : quand on a un Mac sans Bluetooth, quand la carte interne est morte ou tout simplement quand on veut une norme plus récente que celle du Mac. Et même, on en reparle demain, quand on veut développer en Bluetooth pour iOS. La dernière raison, la plus courante, c’est quand on veut équiper un hackintosh.

Bluetooth_logo

Le choix d’un adaptateur Bluetooth n’est pas trivial sous Mac OS X, contrairement à ce que l’on pourrait croire. En effet, il existe différentes versions de la norme, différentes puces et même différents firmware…

Si pas mal d’adaptateurs fonctionnent en partie, le problème le plus courant est l’absence de la prise en charge de la sortie de veille. L’autre problème assez courant est la demande de code d’appairage au démarrage et enfin, il peut aussi arriver que le dongle fonctionne parfaitement avec un clavier ou avec une souris mais qu’il ne prenne pas en charge les deux en même temps.

Pour un usage basique, comme du transferts de données depuis un téléphone, n’importe quel modèle devrait fonctionner. Mais pour un usage plus classique sous Mac OS X, c’est-à-dire pour gérer un clavier, une souris ou un trackpad, c’est plus compliqué.

On va faire simple : sans passer par de la bidouille de pilotes et autres joyeusetés sans garanties de fonctionnement, il y a trois solutions.

La première, c’est d’utiliser un D-Link DBT-120 (*pas* le 122) : c’est le dongle officiel Apple pour les anciennes machines. Pour tirer parti totalement des possibilités de (Mac) OS X, il faut le flasher avec un firmware Apple, qui va le rendre incompatible PC. Attention, il faut une vieille machine en PowerPC pour effectuer la mise à jour. Selon Apple, il ne fonctionne pas avec Snow Leopard, mais les retours indiquent que ça marche avec Lion et Mountain Lion si le firmware est à jour (version 1.2).

La seconde, c’est d’utiliser un modèle recommandé par Apple, le Targus ACB10US. Là aussi, attention : Apple fait référence à l’ancienne version du dongle. En clair, il faut un modèle assez large et argenté, comme celui de la photo, et pas un modèle compact et noir que l’on trouve facilement. Il est censé marcher directement sous Mac OS X avec toutes les fonctions.

ACB10US_accessories_b

La dernière, qui demande un peu de boulot, c’est tout simplement d’utiliser directement une carte Apple. On trouve facilement les cartes chez des revendeurs comme PowerbookMedic ou Bricomac, et il suffit ensuite de souder un connecteur USB sur les cartes pour les rendre compatibles avec n’importe quelle machine. C’est par exemple ce que j’ai fait avec un récepteur infrarouge pour un MacBook Air.