Installer Windows Vista sur un Mac… sans Mac OS X

Aujourd’hui, un post coup de gueule qui pourra servir : installer Windows à la place de Mac OS X sur un Mac. C’est un peu un aveu d’échec de ma part, après quelques années sous Mac OS X, mais les limitations d’Apple, le monde fermé de Mac OS X et tous les problèmes qui en découlent m’ont décidé. Je ne compte pas changer de machine, le côté matériel reste très correct chez Apple, mais je vous propose d’installer Windows Vista à la place de Mac OS X, sans garder le système d’Apple.

microsoft-windows-vista-logo

La machine est un MacBook assez ancien mais encore vaillant après l’ajout de 3 Go de RAM et d’un SSD. Pour Windows, j’ai pris la meilleure version à mon goût : Windows Vista 64 bits en version Intégrale. La meilleure parce que la plus sécurisée : elle demande tellement souvent de l’aide qu’on ne peut évidemment pas faire une mauvaise manoeuvre. Et l’interface est tellement plus classe que celle de Windows 8. Vous allez voir, c’est très simple, presque autant qu’installer Mac OS X.

Pour booter correctement sur un Mac, il faut la version SP1 de Windows Vista 64 bits. Si jamais votre version n’est pas compatible, il est possible d’intégrer le Service Pack manuellement, c’est expliqué là. Il faut utiliser une machine sous Vista avec Vista Update Integrator.

Ensuite, il faut regraver correctement le DVD de Windows Vista SP1 : l’image de démarrage du DVD classique a un bug et il faut donc recréer une image correcte. C’est aussi très simple, comme expliqué là, il suffit d’une machine sous Windows, d’un graveur et d’un petit logiciel. Il ne faudra qu’une heure environ pour créer l’image.

Pensez à passer le disque dur en MBR avant d’installer, Vista n’apprécie que moyennement le GUID au boot, même si le changelog indique que le système supporte les disques durs partitionnés en GUID.

Si pendant le redémarrage, vous avez un joli dossier gris qui clignote, rien de grave, éteignez et redémarrez la machine, ça devrait se régler.

Une fois que Vista est installé (seulement une trentaine de minutes avec un SSD, c’est rapide), vous pouvez installer les pilotes du Mac. Comme Apple ne valide pas Windows Vista 64 bits pour tous ses Mac, il faut aller chercher une version adaptée aux Mac Pro sur Pirate Bay et ensuite aller récupérer une mise à jour chez Apple.

Pour le démarrage, il faut pressez alt au démarrage pour choisir le système tant que Boot Camp n’est pas installé, c’est normal, c’est l’EFI bizarre des Mac qui n’a pas suivi les recommandations de Microsoft.

Bon point lors de l’installation, la carte réseau du MacBook a été reconnue, ce qui est assez pratique.

Avant d’installer Boot Camp, pensez à installer toutes les mises à jour de Vista. Seulement 110 importantes, 43 facultatives et 6 bonus Windows Vista Intégrale. Soit 7 Go environ. Quand c’est fait — Windows Vista a la bonne idée de prendre 4h30 pour le faire, ça laisse un dimanche de libre —, il en reste encore un peu. Une fois que couples Redémarrer/Installer sont terminés (ça prend plus ou moins de temps), on passe à Boot Camp. Boot Camp est indispensable, il s’agit d’un pack de pilote Apple, comme Dell ou HP fournissent des pilotes, Apple aussi.

01

Pour installer Boot Camp, rien de plus simple : il faut aller dans votre dossier et trouver le fichier BootCamp64.

Sur mon MacBook, il a installé le nécessaire pour la majorité des fonctions matérielles d’un Mac, on peut même faire un clic droit. Le logiciel de mise à jour d’Apple devrait ensuite vous proposer une mise à jour de Boot Camp (2.1) et l’intégration iCloud, ce qui peut tout de même servir. On va passer outre iTunes 11, qui est encore plus usine à gaz sous Windows que Mac OS X, ce qui n’est pas peu dire. Si comme moi, Boot Camp 2.1 ne veut pas s’installer, on peut l’installer manuellement, le lien est dans un des paragraphes précédents.

Si jamais après les mises à jour vous avez un écran noir avec uniquement la souris qui bouge, ce n’est pas grave : juste un petit bug assez courant qui oblige à aller modifier la base de registre depuis le DVD de Windows Vista, rien de grave et Microsoft explique très bien comment régler le souci sur ce lien, même un néophyte y arriverait. Si jamais ça ne marche pas (mon cas…), il faut réinstaller, il est taquin ce Windows Vista.

Enfin, quand ça démarre, vous avez le choix du navigateur. Le système a bien compris que vous n’aimiez pas Apple : Safari n’est pas proposé. Si vous choisissez Internet Explorer 9, le meilleur choix, attention : il est possible que le lien que vous propose Vista ne fonctionne pas sur votre Vista.

03

La solution ? Télécharger le Service Pack 2 de Vista, visiblement pas proposé dans les mises à jour automatiques. Attention, si Microsoft vous conseille d’installer le Service Pack 2, vérifiez bien que vous avez installé le Service Pack 1 avant, ils ne sont pas cumulatifs. Le Service Pack peut prendre un certain temps à s’installer, c’est normal.

04

Enfin, vous pouvez installer Internet Explorer 9 et profiter de votre MacBook sous Windows Vista !

Notons par ailleurs que malgré la date, ce compte-rendu est parfaitement sérieux : tout ce que j’explique m’est vraiment arrivé. Je n’ai pas forcé le trait.