Activer le TRIM proprement sous (Mac) OS X

Avec la sortie d’OS X Mavericks qui s’approche, petit retour sur l’activation du TRIM.
Capture d’écran 2013-10-08 à 14.43.46

Pour activer le TRIM, le plus simple est de passer par Trim Enabler, même s’il est aussi possible de passer en ligne de commande quand on est motivé (ou que ça ne fonctionne pas).

Mais ensuite ? Activer la commande TRIM ne fait pas de miracles : si le SSD est usé, les performances ne bougeront pas. C’est logique : le but de la commande TRIM est d’indiquer au contrôleur du SSD qu’une donnée a été effacée. Quand on active la commande, on permet au système d’exploitation d’envoyer la commande mais on n’indique pas pour autant au contrôleur du SSD quelles sont les zones vides.

Heureusement, Mac OS X permet d’envoyer facilement la commande sur l’espace libre.

Sur un SSD qui ne contient pas le système, c’est assez simple : il suffit de lancer une vérification du SSD dans Utilitaire de disque. La commande est envoyée sur les SSD connectés en Thunderbolt, en eSATA ou en SATA (en interne). Si ça marche, la ligne « Elagage des blocs inutilisés » apparaît.

Utilitaire de disques

Utilitaire de disques

Sur un SSD qui contient le système d’exploitation, c’est un peu plus compliqué. Il faut d’abord démarrer en mode single user (cmd + s au démarrage). Ensuite, il faut taper une simple commande. Attention, le clavier est en QWERTY, le « – » est sur la touche « ) ».

fsck -ffy

Dans le résultat, la ligne « Trimming unused blocks. » devrait apparaître.

Untitled 01 2 - copie

Normalement, en envoyant la commande sur l’espace libre, les performances devraient revenir à un niveau acceptable.