Test : le hub USB 3.0 d’Inateck

Depuis que j’ai un Mac avec de l’USB 3.0, je cherche un hub USB 3.0 qui fonctionne correctement. Et Inateck m’a justement proposé de tester leur hub USB 3.0, que l’on trouve sur Amazon pour 25 € environ.
SONY DSC

Commençons par mes déboires. Mon premier hub USB 3.0 est un modèle Trust qui a plusieurs défauts : il ne propose que deux ports USB 3.0 (et deux USB 2.0), les prises sont montées dans le mauvais sens et il empêche la mise en veille de mon Mac. Un collègue à un modèle à base de puce Genesys Logic qui plante constamment. Enfin, le hub USB 3.0 monté dans mon dock USB 3.0 ne propose que deux ports.

J’avais donc un peu peur.

Mais, bonne surprise, ça marche. Le hub USB 3.0 d’Inateck a l’avantage de proposer quatre ports bien séparés et montés dans le bon sens. Il utilise une puce Via (un classique), avec un firmware plus récent que mon hub USB 3.0 Trust, ce qui corrige les soucis de mise en veille, en tout cas sur mon Mac.

Le hub USB

Le hub USB

Au niveau des performances, rien à dire : on atteint les mêmes performances que sur le connecteur du Mac avec un seul SSD (environ 430 Mo/s dans le meilleur des cas) et la bande passante diminue quand on ajoute des périphériques. Ceci dit, tous les modèles que j’ai testé sont efficaces sur ce point.

Autre bonne nouvelle, il est livré avec une alimentation suffisamment puissant pour alimenter les quatre connecteurs : elle fournit 4 ampères, alors que chacun des quatre ports à besoin de 0,9 ampère.

Au final, on a un produit qui marche, pas trop cher, au design correct, même si ça ne se marie pas réellement avec un Mac. Il a surtout le mérite de fonctionner correctement, et ça, ça n’a pas de prix (enfin, si, environ 25 €).

A noter qu’Inateck — qui semble être une filiale d’Orico — a une page Facebook mais a priori pas de site officiel en Europe. Les produits sont disponibles essentiellement sur Amazon.