Prise en main : le Flower Power de Parrot

Il y a bientôt un an, j’avais pu voir le Flower Power de Parrot au CES : il s’agit d’un appareil Bluetooth 4.0 qui permet de monitorer… une plante. En gros, on plante l’appareil dans la plante et l’application iOS permet de s’occuper de celle-ci. J’ai pu prendre en main rapidement l’appareil.
61lunOeRyCL._SL1500_

L’installation est simple : on met la pile (fournie), on allume le Bluetooth de l’appareil iOS et on lance l’application.

Dans une plante

Dans une plante


Installation

Installation

Quelques trucs à savoir : l’application n’est pas optimisée pour l’iPad (elle est donc agrandie plus ou moins proprement sur iPad) et il faut un appareil compatible Bluetooth 4.0, donc un iPhone 4S (ou plus), un iPod touch 5G, un iPad 3 (ou plus) ou un iPad mini.

Le capteur

Le capteur

Dans l’application, on doit choisir le type de plante, dans une base complète, qui propose des informations sur les plantes, explique comment s’en occuper, etc. Mon hellébore noire a été trouvée facilement.

Ma plante

Ma plante

Ensuite, on doit attendre. L’application propose soit d’accéder aux informations en direct (avec quelques secondes pour les récupérer), soit d’attendre un rapport. Je n’ai pas testé assez longtemps pour le rapport.

Ensoleillement

Ensoleillement


Humidité

Humidité

Le capteur mesure l’ensoleillement, l’humidité du sol et la température. Ensuite, il est capable, en cas de soucis, de vous envoyer une notification. C’est arrivé dans mon cas quand j’ai remis le capteur dans sa boîte, dans une pièce très éclairée : il a considéré que l’humidité du sol était trop faible et la luminosité trop élevée pour ma plante et m’a prévenu.

Oups...

Oups…

Dans l’absolu, l’appareil semble efficace, et c’est assez sympathique comme idée. Reste le prix, environ 50 €, et le fait qu’il soit assez compliqué de se le procurer actuellement.