J’ai testé UltraViolet…

Pour Noël, j’ai reçu un Blu-ray avec une copie digitale (hum) Ultraviolet, Elysium. D’abord, on m’explique que la copie numérique doit être activée avant une certaine date. Il y a une date de péremption, comme le lait.
ultraviolet_sq-bc3ff3130aa3204a04e3789298b95a13159fda68-s6-c30

Ensuite, on entre un code. On a le choix entre un service pas encore disponible et Sony (sic). Quand on a choisi Sony, on a un message d’erreur abscon quand on utilise Safari : il faut désactiver le blocage des cookie tiers avec le navigateur Apple.

Je décide donc d’utiliser Firefox. Ca fonctionne, mais je dois installer Silverlight. Ensuite, je dois télécharger un petit programme qui va me permettre de télécharger le film. Je peux aussi le regarder en streaming, mais l’image est assez mauvaise.

Le programme

Le programme

A la lecture, c’est moche (de la mauvaise SD) et ça utilise énormément de CPU. La raison ? L’application utilise SilverLight, qui n’utilise pas réellement le GPU. Et bien évidemment, le film n’est pas lisible en dehors du programme de Sony…

En théorie, je dois pouvoir regarder le film depuis mon iPad ou mon iPhone, mais dans les deux cas, impossible de me connecter. Je rentre les identifiants… et rien. Par ailleurs, sur les deux appareils, j’ai aussi un message qui m’indique que j’utilise OS X Mavericks (sic) et que la gestion des cookies doit être modifiée.

Au final, c’est assez… laborieux. C’est mieux que ma copie digitale d’Inception, qui était périmée quand j’ai acheté le film, mais franchement loin derrière celle fournie avec un autre film : j’avais mis le DVD dans mon lecteur, ouvert iTunes, entré un code… et c’était terminé.