Les « jumbo frames » et Mac OS X

On m’a posé une question récemment, sur le support des jumbo frames sous Mac OS X. Et donc j’ai cherché un peu. Et je vous propose donc un petit résumé (pas de test, mon matériel ne le supporte pas).
ethernet_symbol

Les jumbo frames, c’est quoi ? En simplifiant, sur un câble Ethernet, les données sont envoyées par paquets de 1 500 octets. La raison est historique et a été choisie à une époque où la matériel était peu performant et peu fiable. Actuellement, on peut normalement passer sur des paquets de plus grande taille (typiquement 9 000 octets), ce qu’on appelle des jumbo frames. C’est intéressant (notamment) sur deux points : on peut accélérer les débits et diminuer la charge du processeur. Pour les débits, c’est simple : chaque paquet est entouré de données pour l’identifier, donc en passant à des paquets plus gros, on a moins de données inutiles. Pour le processeur, c’est le même principe : il doit moins intervenir pour vérifier que tout se passe bien.

Le support

Mac OS X le supporte, et — quand on cherche sur la base de données d’Apple —, les Mac Pro, les Xserve et les Mac mini sont compatibles. C’est aussi le cas sur l’adaptateur Thunderbolt vers Ethernet d’Apple. Sur les iMac et MacBook Pro, Apple n’indique pas si c’est supporté, mais étant donné que les contrôleurs réseaux sont les mêmes que sur les Mac mini, on peut supposer que soit c’est supporté, soit c’est bridé artificiellement (je n’ai pas vérifié, ceci dit).

Pour vérifier si c’est disponible, il faut se rendre dans les Préférences Système, dans la section Réseau, choisir Avancé sur l’interface et aller dans l’onglet Matériel. Ensuite, on passe en manuel et on vérifie si c’est proposé et si on peut l’activer sans tout planter.

Jumbo Frames

Jumbo Frames

Après, il faut aussi que le reste du réseau le supporte, ce qui n’est pas gagné. Les appareils de la gamme AirPort, par exemple, ne prennent pas en charge les jumbo frames, même si techniquement les contrôleurs Ethernet sont compatibles. Mais pour se connecter en direct à un NAS, par exemple, c’est une option intéressante pour améliorer les performances.

Globalement, c’est en théorie une bonne idée, en pratique c’est assez compliqué à mettre en oeuvre, surtout dans un contexte grand public.