Thunderbolt : attention à la taille de la chaîne [MAJ]

Petit truc à savoir quand on utilise du Thunderbolt : la position dans la chaîne peut jouer sur les débits de façon importante. J’ai détecté le problème en testant une carte USB 3.0 : en fin de chaîne, les débits sont nettement plus faibles qu’en début de chaîne. Le test n’est pas scientifique, je vais essayer de systématiser en ajoutant encore un périphérique, mais c’est assez notable.

Mise à jour : j’ai testé avec un peu plus de matériel, un SSD rapide et une chaîne complète (six périphériques), et la perte est bien notable.
MF640

Ma chaîne comprend une station d’accueil (CalDigit), un boîtier Little Big Disk, un boîtier eSATA, un disque dur externe Seagate et enfin un adaptateur Thunderbolt vers ExpressCard avec une ExpressCard USB 3.0.

Dans ce cas de figure, un SSD USB 3.0 branché sur la carte en fin de chaîne atteint ~325 Mo/s en lecture et (seulement) ~145 Mo/s en écriture.
Le même SSD branché sur la même chaîne mais sur la station d’accueil (elle est équipée du même contrôleur USB 3.0) atteint ~340 Mo/s en lecture et ~240 Mo/s en écriture.

La différence entre les deux contrôleurs USB 3.0 (identiques) est liée à la longueur de la chaîne, et a priori à sa latence.

Quand le seul périphérique connecté est l’adaptateur Thunderbolt vers ExpressCard (avec la carte), les débits sont bien ceux attendus : environ 340 Mo/s en lecture et 240 Mo/s en écriture.

Pour ceux que ça intéresse, ce sujet (en anglais) donne un peu d’information sur la latence induite par le Thunderbolt (et qui augmente avec la longueur de la chaîne, assez logiquement).

Je vais essayer de faire des tests avec une chaîne complète en ajoutant un appareil pour atteindre le maximum (six périphériques) et en utilisant un SSD plus rapide.

Mise à jour

J’ai utilisé une chaîne de six périphériques (une station CalDigit, deux Seagate GoFlex, un Seagate GoFlex Portable, un eSATA hub et un Little Big Disk) avec un SSD Samsung rapide (840 Pro) et la perte est bien notable. Pour rappel, c’est la limite du Thunderbolt sur un seul connecteur.

La chaîne complète

La chaîne complète

On passe de 348 Mo/s quand le disque est le premier de la chaîne, à 143 Mo/s quand le disque est le dernier de la chaîne, en sachant que le débit diminue au fur et à mesure que la chaîne augmente en taille. Dans tous les cas, les périphériques intermédiaires étaient inactifs (démontés pour les disques durs).

Evolution du débit en écriture

Evolution du débit en écriture

Pour la lecture, moins dépendante de la latence du bus, le débit ne bouge pas : environ 390 Mo/s quelle que soit la position dans la chaîne.