Un point d’accès Bluetooth pour accéder à Internet

Je parlais récemment de la possibilité d’utiliser le partage de connexion de Mac OS X pour se connecter à Internet en Bluetooth, via le profile PAN, et je suis tombé sur un appareil amusant : un point d’accès Bluetooth connectable en Ethernet, le DBT-900AP de D-Link.
Bluetooth-Logo

Sorti au début des années 2000, ce petit appareil intègre une puce Bluetooth, une prise Ethernet et permet de partager une connexion à Internet en Bluetooth, via le profile PAN. Si actuellement l’intérêt est faible, étant donné que le Wi-Fi est présent pratiquement partout, à l’époque c’était viable : les connexions étaient lentes, le Wi-Fi ne faisait pas encore partie de l’arsenal de base de tous les smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables et le Bluetooth était moins onéreux que les cartes Wi-Fi de l’époque.

Le DBT-900AP

Le DBT-900AP

L’appareil en lui-même a été conçu par un ingénieur pervers : le code de jumelage est composé de chiffres (root) et le seul moyen de le changer est de passer par un programme Windows qui dans mon cas — à travers une machine virtuelle — n’a jamais réussi à fonctionner. Autre point, s’il fonctionne visiblement (j’arrive à me connecter), mes logiciels permettant d’identifier un appareil sur le réseau ne le voient pas.

La connexion fonctionne avec un iPad (testé avec un iPad 3 sous iOS 7.1.1 et un iPad sous iOS 5) mais pas avec un iPhone ou un iPod touch. L’iPod touch est en théorie compatible, mais le système ne me propose pas la possibilité d’utiliser des lettres pour le code de jumelage… Avec un Mac sous Mavericks, même chose : impossible de jumeler les appareils.

Après, le problème vient des performances : environ 250 kilobits/s. C’est franchement faible, le partage de connexion de Mac OS X offre par exemple des débits quatre fois plus élevés.

Je n’ai pas (encore) pu tester avec des appareils sous Android, mais cette solution a visiblement un avantage : le Bluetooth consomme nettement moins que le Wi-Fi. Ceci dit, les rares solutions que j’ai pu tester sont très perfectibles, et le Wi-Fi reste tout de même plus simple et plus efficace.

Disons que pour ceux qui veulent se connecter en douce à Internet sans fil, le Bluetooth a l’avantage d’être plus sécurisé que le Wi-Fi, c’est déjà ça.