Comment j’ai (finalement) encodé une VHS récalcitrante

J’en avais parlé il y a un moment, j’avais des soucis pour encoder une vieille VHS en format numérique : le combo magnétoscope/graveur de DVD refusait en effet de graver une cassette VHS protégée. Mais j’ai finalement réussi.
EyeTV250

Premièrement, le combo refuse de numériser la cassette vidéo, et les rares DVD compatibles CPRM (importés du Japon) que j’ai pu trouver ne sont pas reconnus. Deuxièmement, la protection Macrovision pose des soucis avec la majorité des cartes d’acquisition du marché.

Mais il y a une solution, et sans passer par un très couteux TBC (Time Base Corrector) : l’EyeTV 250 d’Elgato. Ce petit boîtier USB assez ancien (il date de 2007) se trouve assez facilement d’occasion sur eBay et intègre visiblement un système capable de passer outre la protection Macrovision. Attention, il existe plusieurs versions, une compatible DVB-T (pour l’Europe) et une compatible ATSC (pour les Etats-Unis). J’ai la seconde, mais étant donné que je ne comptais pas regarder la télévision avec ce n’est pas un souci.

Le boîtier n’est pas parfait pour les puristes, pour une raison simple : il intègre un encodeur MPEG2. En gros, il reçoit l’image, l’encode en temps réel en MPEG2 (on peut paramétrer le débit dans les préférences) et envoie le résultat au Mac via l’USB. C’est efficace mais on peut avoir des artefacts si la source n’est pas propre et on n’obtient pas un fichier adapté au montage vidéo. Ceci dit, pour mon usage, c’est amplement suffisant : j’ai réussi à encoder ma vidéo et je suis content.

Dans mon cas, j’ai aussi eu quelques soucis, la cassette vient des Etats-Unis et est donc en format NTSC, il a donc fallu trouver un magnétoscope compatible. J’ai aussi coupé la bande par inadvertance avec un mauvais magnétoscope, et elle a été recollé avec du papier collant.

Finalement, le résultat n’est pas si mal : ça bouge un peu et la définition est faible, mais ça reste regardable pour un truc qui date de 1998.