Nostalgeek : les CD-ROM et les DVD-RAM en cartouches

Aujourd’hui, un petit retour sur une technologie qui n’est plus utilisée : les médias optiques en cartouches. A une époque, les médias étaient en effet placés dans une cartouche, que l’on insérait dans le lecteur. On a surtout utilisé cette technique à deux moments : au début du CD-ROM (la première moitié des années ’90) et avec la première génération de DVD-RAM (vers 2000).
DVD-RAM_FUJIFILM_Disc-removalble_Without_cartridge-locking-pin

Pour les CD-ROM, c’était surtout pour protéger le disque, mais c’était assez peu pratique : il fallait une cartouche par disque, et les disques n’étaient généralement pas livrés avec la cartouche en question. Apple a un peu utilisé les lecteurs de ce type au début des années ’90, avec les lecteurs Apple CD 150i et 300i (interne) et les AppleCD 150 et 300 (externes). Comme dans tous les ordinateurs, la cartouche a été rapidement abandonnée au profit d’un simple tiroir ou — plus tard — d’un slot in.

Dans un Centris 660AV (image Wikipedia)

Dans un Centris 660AV (image Wikipedia)

Pour les DVD-RAM, c’est un peu différent. Les premières générations de DVD-RAM étaient en effet intégrés directement dans une cartouche (et donc vendus avec), pour protéger le disque, assez fragile dans l’absolu.

Apple a intégré un lecteur optique capable de lire (et écrire) les DVD-RAM dans certains Power Mac G3 et G4, avec un lecteur à cartouche. Techniquement, le lecteur accepte aussi les disques classiques (heureusement) et il est possible dans certains cas de sortir le DVD-RAM de la cartouche pour le lire dans un lecteur classique.

Si quelqu’un à un lecteur de CD à cartouche qui ne sert pas (avec une cartouche), ça m’intéresse pour faire des photos propres : les lecteurs sont assez onéreux en occasion juste pour quelques photos…