Le CD+G, des « images » dans les CD Audio

J’avais déjà parlé des CD-Text, qui intègrent le nom des pistes, mais connaissez-vous le CD+G ? Il s’agit d’un CD Audio qui contient des images, souvent utilisé dans les machines à karaoke.
419px-CDGlogo

Le fonctionnement est le même que le CD-Text : des informations sont stockées dans les sous-canaux des CD Audio, il y a environ 31 Mo de disponible (au maximum) sur un CD. A la base, ça servait à proposer des images sur certains CD Audio, mais l’usage principal actuel, ce sont les karaoke : on peut faire des machines à karaoke pour pas cher en utilisant un CD, avec une synchronisation propre entre l’image et le son.

Techniquement, c’est ridicule : on a une image en 300 x 216 avec 16 couleurs (le CD+EG permet de passer en 256 couleurs, mais je n’en ai pas trouvé).

Point intéressant, il est possible de lire les CD+G sur un ordinateur, et même de ripper le contenu. Première chose, en trouver un : un site liste de vieux CD, mais sinon on trouve des CD de karaoke facilement sur eBay. Sur Mac, KJam permet de lire le contenu d’un CD+G, et sous Windows, les logiciels de Tricerasoft sont capables de ripper le contenu. Ensuite, il est possible de faire une vidéo avec ce qu’on a récupéré, je vous en ai uploadé une sur YouTube. Attention à la cris d’épilepsie tout de même… (c’est une image, je ne me moque évidemment pas des épileptiques).

Point amusant pour les amateurs de trucs Apple, le premier lecteur de CD+G a été écrit pour Mac il y a longtemps et son auteur a proposé une explication technique sur le format ainsi que le code source de son logiciel. Visiblement, les rares logiciels actuels viennent de là.

Au final, ça ne sert pas à grand chose, mais ça montre que le CD Audio peut parfois étonner…