Réutiliser un écran Apple Cinema Display avec un Apple TV

Vu qu’on me pose régulièrement la question : oui, il est possible dans certains cas de réutiliser de vieux écrans Apple avec du matériel récent. Mais c’est assez casse-pieds et ça ne fonctionne pas dans tous les cas, loin de là.
apple_cinema_display_20

Je parle des écrans en polycarbonate et une prise ADC, assez courants en occasion. Apple a proposé plusieurs versions : 15 pouces (1 024 x 768), 17 pouces (1 280 x 1 024), 20 pouces (1 680 x 1 050), 22 pouces (1 600 x 1 024) et 23 pouces (1 920 x 1 200). Je n’ai testé qu’avec un 15 et un 20 pouces, mais le fonctionnement ne doit pas varier avec les autres.

Trois points sont à prendre en compte avec ces écrans : la connectique ADC, l’absence de HDCP et l’absence de scaler.

Un petit test

Un petit test

Pour l’ADC, c’est assez simple : vous aurez besoin d’un énorme bloc ADC vers DVI Apple. En gros, c’est une alimentation externe pour ces écrans qui s’alimentent normalement par l’ordinateur et le câble ADC. Il faut brancher l’écran sur le boîtier et on obtient une prise DVI mâle et une prise USB mâle en sortie (pour le hub USB 1.1). Si vous voulez brancher une console, un lecteur Blu-ray, etc., il faudra donc ajouter un adaptateur HDMI vers DVI femelle.

L’absence de HDCP est plus problématique. Les écrans Apple ne sont pas HDCP et certains appareils nécessitent la présence de cette protection. Ca va des lecteurs de Blu-ray à la PlayStation 3 en passant par l’Apple TV (uniquement pour les vidéos en haute définition). Certains appareils permettent de désactiver le HDCP (comme la PlayStation 4) mais pas dans tous les cas. La solution la plus simple (mais pas la plus légale) consiste à faire sauter le HDCP avec un splitter HDMI. Ce petit boîtier (moins de 20 €) nécessite un signal HDMI en entrée et ressort un signal HDMI sans HDCP. Pour l’utiliser régulièrement pour de l’acquisition vidéo, ça fonctionne très bien : l’appareil en entrée voit un périphérique HDCP.

Pas de vidéo en HD sans HDCP

Pas de vidéo en HD sans HDCP

Un casseur de HDCP

Un casseur de HDCP

Le dernier point est de loin le plus énervant : l’absence de scaler dans les écrans Apple. Dans la majorité des écrans, il y a un composant qui va redimensionner l’image : si vous envoyer du 720p dans la prise, le composant va l’accepter et mettre à l’échelle l’image à la définition de l’écran (soit en agrandissant, soit en réduisant). Certains écrans font ce travail très bien (en gardant les proportions), d’autre moins (en étirant l’image), mais les écrans Apple… ne le font pas. Plus concrètement, si vous envoyez du 720p à un écran Apple, il n’affichera rien.

Vous allez me dire que le Mac propose bien différentes définitions sur les écrans, et c’est vrai : c’est la carte graphique (et Mac OS X) qui effectue la mise à l’échelle. Dans l’absolu, ce n’est pas réellement un problème : le redimensionnement de la carte graphique est généralement meilleur que celui de l’écran, mais en réalité c’est un réel problème si vous reliez l’écran à autre chose qu’un PC. Si vous voulez utiliser l’écran avec une console, ça ne marchera sûrement pas : elles ne sortent que du 720p, du 1080i ou du 1080p. Sur d’autre appareils, ça peut fonctionner, mais pas dans tous les cas : l’Apple TV peut sortir du 1 680 x 1 050 ou du 1 024 x 768, mais pas du 1 600 x 1 024. C’est un peu la loterie, en fonction de ce que le constructeur a prévu. Il n’y a pas vraiment de solutions, parce que les rares scalers externes du marché sont prévus pour redimensionner en 1080p, justement.