Super Audio CD et Mac OS X

Connaissez-vous le SACD (Super Audio CD) ? Ce format audiophile lancé par Sony dans les années 90 a percé un peu plus que le DVD Audio, même s’il n’a pas remplacé le CD Audio chez les utilisateurs. Une des raisons est son incompatibilité avec les ordinateurs (et donc l’absence de piratage de masse), en plus d’un gain qualitatif inaudible pour une bonne partie des gens.
Super_Audio_CD_Logo

Techniquement, le SACD est proche du DVD : il utilise la même technologie à base de laser rouge et stocke la même quantité de données. Ce qui change, c’est la façon de coder les données. Les CD Audio, les DVD Audio et les Blu-ray Pure Audio stockent l’audio en PCM, avec la possibilité de monter sur des fréquences d’échantillonnages très élevées (24 bits/192 kHz) et sur plusieurs canaux. En SACD, c’est le DSD qui est utilisé, un échantillonnage sur des fréquences très élevées, avec un son réputé plus proche de l’analogique. Je ne suis pas audiophile et je n’ai pas du matériel haut de gamme, donc la différence ne me saute pas aux oreilles.

La lecture d’un Super Audio CD sur un Mac (et plus généralement sur un ordinateur) n’est pas simple, pour une bonne raison : aucun lecteur n’existe à ma connaissance. Dans le meilleur des cas, le SACD va fonctionner parce qu’une bonne partie des disques sont des hybrides : ils contiennent une couche au format CD Audio et une couche au format SACD. Pour lire un SACD, certains lecteurs Blu-ray haut de gamme, des platines dédiées et les premières PlayStation 3 sont compatibles, mais c’est finalement assez rare.

Ripper un SACD est encore plus compliqué : les disques sont bien protégés et l’absence de lecteurs pour PC a empêché l’avènement de logiciels capables de sauver le contenu d’un disque. Si on trouve des ISO sur Internet, c’est parce qu’il est possible de ripper les disques dans un cas précis : avec une PlayStation 3 de première génération modifiée. Quand la protection de la console a été cassée, les clés pour la lecture des SACD (et pour le décodage des Blu-ray…) sont arrivées dans la nature. Actuellement, les rares fichiers que vous trouverez sur le Net proviennent donc majoritairement de copie illégale via une PS3.

Et sous Mac OS X ?

Une seule solution fonctionne à ma connaissance : Audirvana. Ce logiciel de lecture lit en effet les ISO ou les fichiers DFF sans soucis. Pas besoin de monter l’ISO (OS X en est d’ailleurs incapable), il suffit d’ajouter le fichier à la bibliothèque. Bien évidemment, un DAC capable de décoder directement le DSD est un minimum, le passage en PCM ferme évidemment totalement la scène.

Capture d’écran 2015-03-16 à 18.55.58

Au niveau du rip, il existe une solution, mais j’en reparlerais un autre jour.