Du Dolby Surround sur des CD Audio

En plus des CD Audio qui contiennent du DTS ou de l’AC3, il existe une technique efficace pour passer un CD Audio en multicanal : le Dolby Surround. Très utilisée dans les années 80 et 90 dans les films, elle a l’avantage de fonctionner sur n’importe quel lecteur de CD, évidemment en stéréo.
309px-Dolby-Surround.svg

L’idée est simple : les canaux surround sont reconstruits à partir des différences entre le canal gauche et le canal droit. Il y a plusieurs versions de la norme, du Dolby Surround original au Dolby Pro Logic IIz (le plus récent), avec une augmentation du nombre de canaux. L’avantage du Dolby Surround, c’est que l’écoute en stéréo reste possible sans soucis, les canaux en plus sont des « bonus ». Le désavantage, c’est que la technologie n’est forcément pas aussi efficaces qu’avec six canaux séparés et que le canal de basse est compliqué à intégrer.

Dans les films, les technologies avec des canaux dédiés (AC3, DTS, etc.) ont pris le pas sur les procédés Dolby, mais la technologie reste utilisée à la télévision, dans les formats comme les VHS et dans les CD. Pour ces derniers, vous trouverez une liste là.

L’intérêt d’un CD « Dolby », c’est qu’on a du stéréo lisible sur n’importe quelle platine, mais qu’en reliant le tout à un amplificateur (en analogique ou en numérique), on gagne les canaux supplémentaires. Testé avec un ampli compatible, en optique, ça ne fonctionne bizarrement pas : impossible d’avoir du son sur les canaux arrière, mais il y a du son sur le canal de basse. En mettant directement le CD dans le décodeur (qui fait aussi office de lecteur de DVD), ça fonctionne : il y a bien du son sur les canaux arrière.

Je n’ai aucune de la raison de l’absence de son sur les canaux arrière, surtout que le Dolby Surround passe normalement à travers tout, le décodeur n’arrive peut-être pas à déterminer la présence du signal. VLC, qui dispose d’une option pour forcer le Dolby Surround, ne semble pas plus efficace.