PowerBook 500 with PowerPC : quand Apple mettait à jour ses machines

En 2015, quand tous les Mac (ou presque) ne peuvent pas être modifiés, se rendre compte qu’Apple a proposé à une époque des mises à jour de CPU, ça fait bizarre. Le cas le plus intéressant est le PowerBook 500 : cette machine à base de CPU 68000 pouvait recevoir un PowerPC.
powerpc-logo

Les PowerBook de la gamme 500 sont intéressants techniquement : ils sont les premiers à intégrer un trackpad, des haut-parleurs stéréo, de l’Ethernet et du PCMCIA. Toute la gamme (du 520 au rare 550c) utilisait des processeurs de type 68LC040 (ou 68040), sauf le rare modèle avec PowerPC, donc. En fait, Apple a proposé en août 1995 (selon ce site) un PowerBook 500 avec une carte d’extension PowerPC préinstallée.

La carte Apple (M3081LL/A) intégrait un PowerPC 603e à 100 MHz et 8 Mo de RAM, avec un gain, selon les rares tests d’époque, finalement assez faible par rapport au 68040 d’origine, tout du moins sur les nombreuses applications 68K : environ 25 %. Techniquement, la machine devrait accepter un G3 (visiblement, un Japonais l’a fait) mais Apple n’a proposé que le 603e et les constructeurs tiers aussi, avec simplement une fréquence plus élevée (183 MHz).

Le PowerBook 540c (la photo provient de là : http://jasontaylor.dyndns.org/blog/mac-museum/powerbooks-macbooks/powerbook-through-the-years-the-500-series/)

Le PowerBook 540c (la photo provient de là : http://jasontaylor.dyndns.org/blog/mac-museum/powerbooks-macbooks/powerbook-through-the-years-the-500-series/)