iOS et les GPS externes

J’en ai déjà parlé un peu, mais c’est quelque chose de finalement assez peu connu, iOS peut parfaitement utiliser des GPS externes et il est donc possible d’utiliser un iPad Wi-Fi ou un iPod touch comme « récepteur GPS ». La seule contrainte, habituelle avec Apple, vient du fait que l’appareil doit avoir été validé MFi (Made For i…) pour fonctionner.
brand

J’utilise un récepteur GPS TomTom depuis un moment avec un vieil iPhone 3GS (qui sert juste de système de navigation), il s’agit d’un support qui intègre une puce de réception et un connecteur dock. De même, des câbles dock vers série existent, mais la solution la plus efficace reste tout de même le récepteur Bluetooth.

Il en existe plusieurs sur le marché, mais comme j’utilise assez peu le GPS dans l’absolu, j’ai juste acheté un GSN 1000 d’occasion, ça se trouve assez facilement. Ce n’est pas le modèle le plus précis, mais il fonctionne très bien. Comme je le disais plus haut, les récepteurs doivent être validés par Apple — avec le programme MFi — et tous les récepteurs du marché ne fonctionnent donc pas. C’est une limite assez artificielle : ceux que j’ai pu tester utilisent tous un lien série (en Bluetooth ou via le connecteur dock) et envoient des données au format NMEA 0183, parfaitement utilisables en l’état par n’importe quel appareil ou logiciel (Google Earth peut le faire, merci @caseyneiba). Les appareils iOS attendent juste une validation MFi avant d’accepter les données, donc seuls les appareils des constructeurs qui paient la dîme à Apple peuvent fonctionner.

Mon récepteur

Mon récepteur

Je n’ai pas pu vérifier comment Core Location hiérarchise les données, mais a priori le récepteur GPS interne est la source la plus fiable (quand il existe), suivie du récepteur externe, de la localisation GSM et enfin du Wi-Fi, considéré comme la source la moins fiable.

J’ai testé avec un iPod touch 4G et un iPad 3 Wi-Fi, sans aucun problème, mais pas avec un iPhone EDGE sous iOS 3. La principale question vient évidemment du prix : c’est pratique pour recycler un iPod touch, un iPad Wi-Fi ou un vieil iPhone (dont les récepteurs GPS sont moyens) en système de navigation, mais ça reste assez cher. A part pour quelques usages spécifiques (dont la navigation), l’investissement vaut rarement la chandelle.