Un SSD dans mon iPod

Pour ceux qui me suivent sur Twitter, vous l’avez vu : j’ai installé un SSD dans mon iPod de première génération, celui avec une molette mécanique. Pourquoi un SSD et pas une Compact Flash ? Je vais m’expliquer.
ipod

Pour l’iPod de première génération, j’ai du installer un SSD pour une bonne raison : impossible de faire reconnaître une carte Compact Flash. Aucune idée de la raison, mais la restauration de l’iPod ne fonctionne pas quand j’utilise une carte Compact Flash avec un adaptateur. J’ai donc cherché sur eBay un SSD compatible (c’est-à-dire en interface PATA 50 pins) et trouvé un modèle Samsung de 16 Go (référence MCAQE16G8APR-0XA00). Il est plus épais que le disque dur d’origine (8 mm contre 5 mm) mais j’ai simplement enlevé une partie de la coque du SSD pour réduire l’épaisseur, le PCB interne étant fin.

Le SSD ouvert

Le SSD ouvert


L'obsolesence programmée a oublié ce modèle

L’obsolesence programmée a oublié ce modèle


Pas d'Apple Music

Pas d’Apple Music

L’autre souci que j’ai eu, c’est que j’ai eu des erreurs pour restaurer, même avec le SSD. La seule solution qui a fonctionné a été de brancher l’iPod sur une machine installée depuis peu, avec un iTunes totalement vierge. Le résultat n’est pas pour autant parfait : le débit du SSD en FireWire (seul choix possible avec l’iPod) est particulièrement faible, de l’ordre de 300 ko/s. Je ne connais pas la raison, mais c’est assez galère pour synchroniser de la musique.

Ca fonctionne

Ca fonctionne

Plus gênant, j’ai voulu changer la carte Compact Flash installée dans mon iPod 4G, et j’ai eu des erreurs, donc la (courante) erreur 1429. Après pas mal d’essais, deux adaptateurs Compact Flash et plusieurs cartes, j’ai finalement trouvé le problème : la nappe de connexion avait un souci. Visuellement, elle semble en parfait état, mais une fois changée… tout fonctionne. Donc si vous avez cette erreur, vérifiez la connexion de la nappe, ainsi que la nappe elle-même.

Finalement, mes deux iPod sont donc animés par de la mémoire flash, même si l’iPod de première génération perd un de ses avantages, la vitesse de synchronisation.