Les lecteurs sont sympas : un iMac Flower Power

Parce que mes lecteurs (donc, vous) sont sympas, je vais faire de temps en temps des posts sur des trucs offerts par les lecteurs assidus du blog. Pour commencer, un iMac Flower Power offert par Alban. L’idée est juste de montrer l’appareil, avant de passer à des sujets sur l’intérieur des machines.
IM600-FLOWER-2B-box

L’iMac Flower Power est l’exemple type des essais bizarres d’Apple sur le design. Sorti en même temps que le Blue Dalmatian, ce modèle tranche avec le design assez sobre du reste de la gamme, même si les couleurs sont à l’honneur. Il fait partie de l’avant-dernière génération d’iMac G3, et les couleurs tendent déjà à disparaître : il est proposé avec un modèle gris (Graphite) et un autre bleu (Indigo), avant le blanc (Snow) de la dernière génération.

Flower Power

Flower Power


Flower Power

Flower Power


La 

La 


Hippie !

Hippie !

La machine est correctement équipée pour l’époque : G3 à 600 MHz, 1 Go de RAM, disque dur de 250 Go (bridé à 137 Go), Rage 128 Pro 16 Mo (qui ne gère malheureusement pas Quartz Extrême). Pas de lecteur de DVD mais un graveur slot-in (bon, ça peut se remplacer). Niveau E/S, c’est correct, sans plus : deux USB (1.1), deux FireWire 400, modem, Ethernet et audio. Petit plus des iMac, la double sortie jack en face avant.

Les prises

Les prises


prises jack et graveur CD

prises jack et graveur CD


G3 600 MHz

G3 600 MHz


Rage 128 Pro

Rage 128 Pro

Ce qui frappe finalement avec cette machine, c’est le silence de fonctionnement : il n’y a pas de ventilateur, tout est passif. On entend bien évidemment le disque dur (surtout ici avec un 7 200 tpm) mais ça reste assez discret. Et il reste possible de passer au SSD (ou à la mémoire flash en général) pour ceux qui veulent vraiment du silence.

Demain, on parlera d’un truc intéressant sur l’iMac G3 : l’ajout d’une carte AirPort (Wi-Fi).