Xtrem : le Power Mac G4 à 1,2 GHZ

Dans le monde de l’informatique, on parle parfois de vaporware pour les produits annoncés mais jamais sortis. Le XtremMac de chez Xtrem (des Suédois) se posait pas mal dans le genre, avec la promesse d’un Power Mac G4 à 1,2 GHz, en 2000.
18 - copie

Alors qu’Apple ne vendait que des G4 à 500 MHz (le PowerPC de Motorola a toujours eu du mal à monter en fréquence), la société annonçait un G4 à 1,2 GHz, avec un système de refroidissement liquide et un boîtier adapté.

Le boîtier modifié en 3D avait la classe

Le boîtier modifié en 3D avait la classe

Il est intéressant de constater que certains semblaient vraiment y croire en 2000, ce qui semble pourtant totalement irréaliste. Même avec un système de congélation — une mode à cette époque, certaines sociétés vendaient des processeurs overclockés avec une tour dédiée —, faire fonctionner une puce à 2,4x sa fréquence de base reste un doux rêve. Les rares processeurs capables d’encaisser une augmentation de la fréquence de l’ordre de 1,5x étaient déjà assez rares, et il s’agissait essentiellement de versions d’entrée de gamme de puces rapides (comme un Celeron 300 basé sur un core de Pentium II atteignant 450 MHz). Le G4 de Motorola atteignait ses limites avec une refroidissement classique à 500 MHz à l’époque, ce qui laissait très peu de marge. De plus, la société annonçait pousser le bus à 150 MHz (au lieu de 100 MHz), ce qui pose généralement pas mal de problèmes aux autres composants, étant donné que le bus PCI et le bus AGP étaient synchronisés sur le FSB (comme la RAM).

Le boîtier seul

Le boîtier seul

Le soufflé retombera assez vite : prévue pour 2001, la machine se voit ralentir avant même sa sortie, avec un passage à « seulement » 1 066 MHz (et donc un bus cadencé moins rapidement que 150 MHz).

Bien évidemment, la machine ne sortira jamais et se voit régulièrement sélectionnée en bonne place dans les « top » de vaporware sur les sites high-tech.