La limite des disques sur les (vieux) Mac

Quand on travaille avec de vieux Mac mais des disques durs modernes (plus exactement des SSD, je mets des SSD dans tout et n’importe quoi, de la PlayStation 3 à mon iBook), connaître les limites de capacité des différents vieux OS et appareils peut aider. Petit récapitulatif.
osx-hard-drive-icon-100608523-large

Les limites sont nombreuses, les premières étant matérielles, surtout avec les disques durs IDE.

Premier truc à savoir, la limite des 137 Go. Jusqu’au début des années 2000, les disques durs calculaient le LBA sur 28 bits, ce qui a posé des soucis à un moment. Le LBA est un compteur du nombre de secteurs de 512 octets du disque dur, donc avec 28 bits, on peut atteindre 268 435 456 secteurs de 512 octets, soit 137 438 953 472 octets (donc 137 Go/128 Gio). Pour dépasser cette limite, le compteur est passé sur 48 bits (c’est toujours le cas en SATA), soit 281 474 976 710 656 secteurs (144 Po/128 Pio en secteurs de 512 octets, 1 152 Po/1 024 Pio avec des secteurs de 4 ko).

C’est une limite assez traître, parce qu’elle est double. Elle dépend d’abord du matériel, qui doit supporter le LBA sur 48 bits pour dépasser la limite, mais aussi de l’OS. Pour la matériel, seule une partie des G4 est compatible : les iMac G4, les eMac, les Power Mac G4 QuickSilver 2002, Power Mac G4 MDD et Power Mac G4 FW 800. Le cas du Power Mac G4 QuickSilver 2001 est particulier : ceux avec une carte mère 820-1342-B passent, ceux avec une carte mère 820-1276-A ne passent pas. Les machines précédentes sont limitées au LBA 28 bits. Les G5 et tous les Mac Intel, forcément, sont compatibles LBA 48 bits. Dans les portables, les PowerBook G4 Titanium DVI sont compatibles, ainsi que tous les modèles aluminium.

Niveau logiciel, Mac OS 9.2.2 est compatible LBA 48 bits, tout comme Mac OS X 10.2. Avec les versions précédentes, matériel compatible ou pas, ça ne fonctionnera pas.

Il existe des solutions (cartes d’extensions, pilotes), mais globalement, le mieux est de ne pas dépasser les limites.

Second truc à savoir, la limite des 190 Go. C’est visiblement une limite de Mac OS 9, je n’ai pas trouvé la raison exacte, mais les partitions ne doivent pas dépasser 190 Go. Vous pouvez en mettre plusieurs sur un même disque dur, mais 190 Go au maximum. Si quelqu’un connaît la raison exacte de cette limite, ça m’intéresse.

Les disques. Globalement, la limite dépend essentiellement du schéma de partition. Le MBR et l’APM limitent dans la pratique à 2,2 To (un compteur de secteurs sur 32 bits), le GPT (Mac Intel) à 9,4 Zo (9 400 000 000 To). Les OS limitent ensuite : 2 To pour Mac OS X jusqu’à la version 10.1.5 (pas en IDE, donc, comme vu plus haut), 8 To pour Jaguar, 16 To pour Panther et 8 Eo (8 millions de To) pour Tiger et les suivants. Dans la pratique, la limite reste généralement 2,2 To avant Tiger.

Les partitions. Les vieux Mac OS (7.5.2 et avant) limitent à 2 Go par partition, entre 7.5.2 et 8.0, la limite passe à 4 Go. Dans les suivants, la limite théorique est 2 To, la pratique est de 190 Go. Le nombre de partitions au maximum est de 21, donc ça ne pose a priori pas de soucis. En UFS (mais personne n’utilise UFS), la limite est de 1 To par partition.

La taille des fichiers. En FAT32, vous le savez, la limite est de 4 Go. En HFS+, elle dépend de l’OS : 2 Go sous Mac OS 8, 2 To sous Mac OS 9 (et Mac OS X).

Le nombre de fichiers. Techniquement, la limite est de 2,1 milliards (2^31) de fichiers par dossier , mais en pratique il dépend du disque. Le nombre maximal de fichiers correspond au nombre maximal de cluster, par exemple 40 million sur un disque dur de 160 Go avec des clusters de 4 ko.

Les cas rares

Le MFS, système de fichiers des premiers Mac, limite à 20 Mo par disque, avec au maximum 4 04 fichiers et dossiers. Il a rarement été utilisé pour autre chose que les disquettes. Le HFS classique, assez rare aussi, se limite à 2 To par partition (en théorie) et 2 Go par fichiers.

Un petit résumé

Pour les Mac qui datent d’avant 2002, le mieux est de ne pas dépasser 120 Go dans la pratique, soit un SSD de capacité correcte ou un vieux disque dur.
Pour les Mac qui datent d’après 2002, mais en PowerPC, dépasser 137 Go ne pose pas de problèmes, mais il faut rester sous les 2 To et partitionner avec des partitions de 190 Go au maximum pour garder la compatibilité Mac OS 9.
Les Mac Intel supportent normalement n’importe quelle capacité actuelle.