La limite des 8 Go de certains Mac

J’ai déjà parlé des limites de capacité avec certains vieux Mac, mais il existe une limite insidieuse, celle des 8 Go. Sur certains modèles, l’OS doit en effet obligatoirement se trouver dans les 8 premiers Go du disque pour fonctionner.
MacosxlogoX1

Le problème ne se limite pas à Mac OS X, il est matériel : les premiers contrôleurs IDE intégrés dans les chipsets pour PowerPC G3 avaient un souci avec l’Open Firwmare (l’équivalent du BIOS des PC). En gros, le firmware ne peut accéder qu’aux 8 premiers Go du disque dur IDE, donc si l’OS n’est pas dans cette zone, ça peut empêcher le démarrage. Il est parfaitement possible d’accéder au reste ensuite, quand l’OS a chargé ses propres pilotes. C’est un problème insidieux parce qu’une installation sur un disque dur vide ne va pas poser de soucis au départ, mais si jamais certains fichiers sont déplacés au-delà de 8 Go à cause d’une mise à jour ou de la fragmentation, ça peut poser des soucis, ça m’est arrivé une fois.

La solution classique consiste à créer une partition de 8 Go au début du disque (8 000 000 0000 d’octets, attention, pas 8 589 934 592 d’octets), soit ~7,5 Gio et à installer le système dans cette zone.

Les machines touchées sont celles qui utilisent les chipsets Heathrow et Paddington, soit : les iMac de première génération avec un lecteur optique à tiroir (233, 266 et 333 MHz), les PowerBook G3 WallStreet (sans USB) et les Power Mac G3 de première génération (beige). Une note Apple parle aussi des iBook, mais ce n’est pas le cas, ils utilisent le chipset de la génération suivante (Key Largo). Attention, ça touche aussi le Power Mac G3 bleu et blanc si vous utilisez le contrôleur IDE du lecteur optique à cause des bugs du contrôleur principal. Normalement, Mac OS X doit détecter les machines touchées et indiquer que le problème se pose, mais pas nécessairement d’autres OS.