Le Macintosh a 32 ans

Le 24 janvier 1984, quelques mois après son annonce en octobre 1983 et deux jours après la célèbre publicité du SuperBowl, Apple lançait le Macintosh.
Macintosh_128k_transparency - copie

Cette machine a eu un certain succès pour l’époque : 50 000 modèles vendus en avril, 250 000 la première année. Le Macintosh (renommé Macintosh 128K à la sortie du Macintosh 512K) utilisait un processeur 68000 à un peu moins de 8 MHz, 128 ko de RAM mais – surtout – une interface graphique avec une souris.

Le Macintosh (Wikipedia)

Le Macintosh (Wikipedia)

L’écran du Macintosh, un modèle cathodique de 9 pouces, affichait une définition de 512 × 342 (72 ppp, devenu une norme). La souris et le clavier utilisaient à l’époque une connectique propriétaire et la machine ne proposait pas de stockage interne et se contentait d’un lecteur de disquettes 3,5 pouces (une première) de 400 ko.

Le Macintosh disposait de petites capacités d’extensions : il pouvait recevoir un lecteur de disquettes externes (mais pas de disque dur) et disposait de deux ports séries. Il était donc possible de relier une imprimante (Apple proposait l’Image Writer, capable d’imprimer à 144 ppp, soit un rendu WYSWYG) et même (en 1985) de relier le Macintosh à un réseau AppleTalk.

Le Macintosh original a ouvert la voie à nos machines actuelles, mais il est assez vite devenu obsolète avec l’absence de disque dur et sa mémoire vive étriquée. Pour autant, certains de ses successeurs offraient des performances proches (comme le Macintosh Classic sorti en 1991) mais avec des composants plus modernes sur certains points.

32 ans après, l’héritage du Macintosh est toujours là, ne serait-ce que dans le nom des machines, même si beaucoup de choses ont changées.

Et je ne résiste pas : voici une capture d’un édito d’un magazine sorti en 1986 qui montre un certain talent visionnaire…

MiC MAC 05 - Page 03