Un SSD « PCI-Express » dans un MacBook

Aujourd’hui, un petit test d’un SSD un peu particulier : il est au format Mini Card. Le Mini Card, c’est le format utilisé par les cartes Wi-Fi et il est parfois appelé Mini PCI-Express.
41BdO9CwyqL._SY355_ - copie

Un lecteur un peu averti considérera en voyant la photo que ce n’est pas particulier : il s’agit juste d’un SSD mSATA. Pas exactement, justement. Le format mSATA utilise un format physique Mini Card mais se base sur un signal SATA : il faut que le connecteur du côté de l’ordinateur soit adapté. Un SSD mSATA ne fonctionne pas dans un connecteur Mini Card et une carte Mini Card (Wi-Fi par exemple) ne fonctionnera pas dans un emplacement mSATA, même si les cartes s’insèrent physiquement.

Le SSD de Super Talent

Le SSD de Super Talent

La solution de Super Talent avec le CoreStore Plus est donc assez atypique : il s’agit bien d’un SSD en Mini Card qui s’insère dans un emplacement Mini Card (PCI-Express, donc). Techniquement, c’est assez ingénieux : la carte intègre un contrôleur SATA en PCI-Express (un Asmedia 1061) et un contrôleur de SSD interfacé sur ce contrôleur SATA (un JMF608 de chez JMicron) ainsi que sa mémoire flash. Le contrôleur de JMicron n’utilise pas de RAM et offre des performances moyennes, mais l’intégration reste exemplaire. La capacité varie de 16 à 128 Go et les débits restent corrects sans plus : jusqu’à 120 Mo/s en écriture (sur le 128 Go) et 370 Mo/s en lecture. Les débits en lecture dépendent évidemment du bus PCI-Express : impossible d’atteindre ce débit avec un bus PCI-Express 1.0.

L’intérêt de cette carte vient du fait que le contrôleur SATA est tout à fait standard et donc parfaitement bootable. Typiquement, il suffit de remplacer la carte Wi-Fi (ou n’importe quelle autre carte Mini Card) par le SSD et ça devrait fonctionner.

J’ai testé avec un MacBook 2006, vu que c’est une des rares machines chez moi qui a un connecteur Mini Card accessible. Bien évidemment, il limite : il ne propose qu’un bus PCI-Express 1.0, soit 250 Mo/s de bande passante en théorie et environ 180 Mo/s en pratique. Le SSD que j’ai trouvé sur eBay pour pas cher est un 32 Go, donc assez lent en écriture, seulement 40 Mo/s environ. C’est de toute façon mieux que le bus SATA de la machine : il plafonne à 150 Mo/s en théorie et dépasse difficilement 120 Mo/s en pratique.

Installé dans un MacBook

Installé dans un MacBook


Reconnu sous Lion

Reconnu sous Lion


Lent en écriture

Lent en écriture

Sur le MacBook, il est parfaitement bootable et reconnu, j’ai installé Lion dessus sans aucun soucis. Bien évidemment, on perd le Wi-Fi, mais démarrer une machine sans disque dur, ça fait toujours un peu bizarre… Ca permet surtout de mettre deux disques durs et un SSD ou un disque dur, un SSD et un lecteur optique en même temps.

Du coup, ça donne ça sans disque dur et lecteur optique.