(ne pas) Intégrer un Raspberry Pi dans un Nabaztag

Une bidouille ratée, mais intéressante sur le principe : comment je n’ai pas intégré de Raspberry Pi dans un Nabaztag.
77340

Lors de la sortie du Raspberry Pi Zero, mon idée était de l’intégrer dans un Nabaztag/tag. La question de la place ne se posait pas trop : la carte est minuscule et elle rentre sans soucis dans le lapin. Le but était donc d’intégrer un serveur Nabaztag dans le Nabaztag, pour le rendre indépendant.

Mon but était de ne pas mutiler le Nabzatag/tag et donc de récupérer l’alimentation de la carte Raspberry Pi en interne. Elle consomme assez peu (de l’ordre de 120 mA en idle avec une clé Wi-Fi 11n, obligatoire ici) et donc j’espérais utiliser le port USB interne du Nabaztag/tag.

Un Nabaztag/tag ouvert

Un Nabaztag/tag ouvert

Son port USB ? Oui, car le Nabaztag/tag (la seconde génération) utilise une carte Wi-Fi en USB. Techniquement, elle est dans un format physique Mini Card, comme pour certains PC portables : cette interface propose soit une ligne PCI-Express (généralement le cas dans les PC) soit un port USB. J’ai donc essayé de déporter et doubler ce port USB. Le Nabaztag original, lui, intègre directement une carte Wi-Fi en PCMCIA.

La carte Wi-Fi

La carte Wi-Fi


L'emplacement Mini Card

L’emplacement Mini Card

Pour le déport, rien de bien compliqué : des cartes Mini Card avec un port USB femelle de Type A existent, quelques euros sur eBay. Ensuite, j’ai déporté la carte Wi-Fi. Deux solutions existent : soit un adaptateur USB vers Mini Card femelle, en réutilisant la carte d’origine, soit une carte Wi-Fi USB avec la même puce, un contrôleur Ralink RT2571W. J’ai testé avec un adaptateur Sitecom WL-172 sans soucis.

Une carte pour déporter l'USB

Une carte pour déporter l’USB

Juste en déportant le Wi-Fi, le lapin démarre sans soucis, même avec une clé USB.

Avec une carte Wi-Fi USB

Avec une carte Wi-Fi USB


La carte originale dans un adaptateur

La carte originale dans un adaptateur

C’est à l’étape suivante que j’ai eu des problèmes : j’ai essayé de partager l’alimentation entre la carte Wi-Fi et un Raspberry Pi. Impossible d’utiliser un hub USB (l’OS du lapin ne prend pas en charge ces derniers) : j’ai donc utilisé des câbles « de charge ». En gros, on trouve une prise USB mâle d’un côté et deux prises USB femelles de l’autre côté. L’astuce, c’est qu’une des deux est reliée aux lignes de données de la prise USB et que l’autre ne prend en charge que l’alimentation.

Le Raspberry Pi Zero s'intègre bien

Le Raspberry Pi Zero s’intègre bien

Et c’est là que tout tombe à l’eau : ça ne fonctionne pas. Quand le Raspberry Pi et la carte Wi-Fi sont branchés, ils demandent trop d’énergie et redémarrent en boucle. Impossible de démarrer le lapin et la carte en même temps. J’ai essayé avec d’autres cartes, sans succès, dommage.

Comme je n’ai pas envie de découper la coque du lapin et que je n’ai pas la place pour installer une batterie USB, j’ai un peu abandonné le projet. De plus, le lapin utilisant une alimentation assez atypique en 8 V, je n’ai même pas de quoi booster un peu la source d’énergie au départ. Si je trouve une solution valable un jour, je tenterais.