demi #FAIL de flash avec une carte graphique

J’en parlais hier, j’ai récupéré quelques carte graphiques, donc certaines flashables dans un Mac. Second essai, avec une Radeon X800XT.
FAIL

L’idée reste la même qu’avec la Radeon 9250, mais ici avec un Mac équipé en AGP. Idéalement, vous devriez disposer d’une carte PCI fonctionnelle et d’une seconde carte PCI de secours, dans la pratique, une devrait suffire (j’utilise une Rage 128 issue d’un vieux Power Mac G3).

La carte

La carte

L’installation de la carte peut poser quelques soucis : elle ne s’alimente pas totalement par le bus et il faut donc récupérer l’alimentation sur une prise Molex, par exemple celle du lecteur optique. Avec un Power Mac G5, ça implique des doubleurs et des câbles à faire passer dans des endroits exigus, pour pouvoir fermer la tour.

La prise Molex

La prise Molex

Pour le flash lui-même, le problème classique se pose : les cartes PC ont des puces de 64 ko pour la ROM alors que les cartes Mac ont des puces de 128 ko. Il faut donc dans la majorité des cas prendre une ROM réduite sur ce site et vérifier que la carte correspond. J’ai utilisé une ROM réduite et Graphiccelerator, avec la méthode déjà expliquée. Cette fois, pas de soucis, j’ai flashé la bonne carte.

Au redémarrage, petit problème bizarre : Leopard ne propose que de travailler en 640 x 480 en VGA. Après quelques recherches, j’ai trouvé une explication, ce qui explique le titre : le support de ce type de carte est moyen sous Mac OS X. Première chose, la sortie DVI ne fonctionne pas dans tous les cas. C’est dépendant du modèle de carte et ma carte ne dispose pas de la bonne version. Pas de solutions simples pour ce problème : le VGA devient obligatoire.

La carte reconnue

La carte reconnue


Les pilotes ATi

Les pilotes ATi

Deuxième problème, il faut installer les pilotes ATi pour obtenir toutes les définitions. Vous les trouverez via Google (ATi Displays 4.5.7) et ils ont obligatoires pour un support propre des cartes ATi de l’époque.

Finalement, ça marche, mais avec quelques limites – un seul écran en VGA – et une installation un peu compliquée dans un G5.