Apple Pippin : clavier et souris

Petits tests amusants avec la Pippin : que se passe-t-il quand on branche une souris et un clavier ?
In English.
SONY DSC

Je n’ai pas encore de quoi capturer proprement une image – j’y travaille – et j’ai donc gravé quelques jeux pour essayer un truc. Comme j’ai un adaptateur P-ADB vers ADB, j’ai testé la connexion d’un clavier et d’une souris.

AppleJack vers ADB

P-ADB vers ADB

Le résultat : la souris fonctionne évidemment dans tous les jeux, étant donné que le gamepad de la Pippin intègre un trackball qui n’est qu’une souris dans la pratique. A l’usage, c’est plus agréable et plus précis d’utiliser une Apple Desktop Bus Mouse II que le mauvais trackball.

Une souris qui tient bien en main

Une souris qui tient bien en main

Pour le clavier, ça dépend un peu. Dans la majorité des cas, c’est supporté, ne serait-ce que parce qu’Apple avait sorti des claviers en option pour la console à l’époque. Mais la mise en place varie pas mal : Super Marathon n’utilise pas les flèches pour déplacer le personnage, contrairement à Power Rangers, par exemple. Le lien entre les boutons de la manette et les touches du clavier varie en fonction des jeux, ce qui ne simplifie pas les choses.

Dans la pratique, je pense que je vais laisser une souris branché mais que je vais me passer du clavier, qui ne sert pas réellement, sauf pour surfer sur Internet.