J’ai (encore) essayé une copie numérique

Un truc qui m’amuse parfois – c’est un peu du masochisme – c’est tester les copies numériques offertes avec les Blu-ray.
capture-decran-2016-11-17-a-00-06-49

J’ai testé dans la douleur pas mal de trucs à base d’UltraViolet, j’ai apprécié les copies des films de la Fox qui s’activent tout simplement dans Google Play (c’est lisible directement via YouTube) ou (plus rare en France) via iTunes. J’ai pleuré devant l’obligation d’installer Flash ou Silverlight pour un truc qui me fait une erreur HDCP, etc. Pour ceux que ça intéresse, j’en parle un peu dans Canard PC Hardware 30, d’ailleurs.

Récemment, j’ai eu un film WildSide, qui passe par FilmoTV. Le problème que j’ai eu, ce n’est pas tellement la copie elle-même, c’est juste comment entrer le code. Le papier indique qu’il faut aller à une adresse, qui renvoie sur un autre site sur lequel je dois entrer le code. Sauf… qu’il n’y a pas de champs. Après m’être senti idiot, je cherche sur le net, et je me retrouve finalement sur la page d’accueil du service. Là, un champ permet de rentrer un code. Et quand on le fait, il explique qu’il faut l’entrer à un autre endroit. En réalité, il faut aller sur la page du film (celle qui ne permet pas d’entrer de code), « acheter » le film et entrer le code à cet endroit.

Les messages idiots

Les messages idiots


Le lecteur

Le lecteur

Une fois que c’est fait, FilmoTV propose une application pour Mac. Impossible de lire le film dans Safari, il faut passer par le logiciel, qui installe SilverLight. On peut soit regarder en streaming, soit télécharger le film (une mauvaise version SD, comme d’hab’), avec – bonne nouvelle – le choix de la langue. L’application n’est pas si mauvaise, mais c’est quand même moins pratique que votre logiciel préféré.

En fait, le principal problème des copies numériques en général, c’est que ça ne donne pas envie de passer par la copie numérique. Ca prend souvent plus de temps que de sortir le Blu-ray et de le lire dans le lecteur. En dehors de la Fox et ses copies « Google » (accessible dans YouTube via l’Apple TV sans se prendre la tête), je n’utilise d’ailleurs jamais les copies en question, sauf pour m’en plaindre dans le magazine ou ici.

Truc rigolo quand même, le lecteur de FilmoTV a tendance à télécharger les jaquettes de tous les films dispos. Oui, même les films pornographiques. De quoi amener quelques surprises en cas de recherches d’images.

NSFW

NSFW