Un PowerBook 1400 boosté avec un G3

Récemment, j’ai acheté un PowerBook 1400 à bon prix. Et j’ai eu une bonne suprise.


La machine était vendue comme fonctionnelle, avec une imprimante portable, sans plus de précisions. J’attendais donc une machine classique, sans améliorations. Et, excellente surprise, il y avait pas mal d’accessoires et un processeur rapide. le PowerBook est un 1400cs/166, donc équipé d’origine de 16 Mo de RAM et d’un processeur PowerPC 603e à 166 MHz. Le cs indique malheureusement un écran à matrice passive, franchement mauvais avec une rémanence très élevée.

En l’essayant, je me suis rendu compte que Mac OS indiquait un PowerPC G3 à 83 MHz. Après quelques recherches et un passage par des logiciels de tests, j’ai donc découvert un processeur PowerPC G3 à 333 MHz, un modèle de chez Sonnet. Une fois l’extension nécessaire installée (toujours disponible chez Sonnet), le cache de niveau 2 s’active et l’OS reconnaît proprement le CPU.

Le CPU reconnu (et 48 Mo de RAM)


512 ko de cache

Pour la mémoire, la machine dispose d’une “barrette” de 32 Mo en plus des 16 Mo d’origine, soit 48 Mo au total. Le disque dur est d’origine (un modèle de 1,3 Go), tout comme le lecteur de CD, un modèle 12x. Avec l’ordinateur, j’ai aussi reçu une carte modem en PCMCIA, une carte réseau (sans pilotes) et des adaptateurs SCSI.

Le logo coloré


Infrarouge, ADB, série, une connectique d’un autre temps


Deux PC Card 16 bits


Un clavier complet


Disquette ou CD-ROM

Comme d’habitude (un jour, je vais faire un point sur le sujet), le disque dur n’avait d’ailleurs pas été effacé.