Transformer un lecteur de disquettes d’Apple II en version Mac

En cherchant des informations sur le DuoDisk vu cette semaine, je suis tombé sur une bidouille des années 80 : transformer un UnidDisk 3.5 (pour Apple II, incompatible avec les Macintosh) en lecteur pour Mac.


J’avais justement des UniDisk dans mon laboratoire, issus d’un don de périphériques pour Apple II (merci Alban !). L’UniDisk 3.5, donc (A2M2053) est par défaut incompatible avec les Mac, mais utilise la même prise externe DB19 présente sur de nombreux Mac. La bidouille, réversible, vient du fonctionnement même du lecteur : en interne, l’UniDisk contient un lecteur 800 ko et un PCB qui va permettre de le gérer sur un Apple II. Il suffit donc d’ouvrir le boîtier (quatre vis), de déconnecter le PCB intermédiaire et de brancher la prise du câble externe directement sur le lecteur, qui utilise le même connecteur physique. Il faut un lecteur avec la référence #51W sur le côté (à vérifier après avoir ouvert le boîtier).

Le lecteur


UniDisk


La bonne référence


Le PCB à bypasser

Une fois refermé, le lecteur fonctionne sur mon Macintosh Classic, avec deux défauts mineurs. Le premier vient du fait qu’il faut bien pousser la disquette à l’insertion (ça vient peut-être du lecteur, d’ailleurs). Deuxième défaut, le bouton d’éjection ne fonctionne pas avec un Mac, il faut (comme souvent sur Mac) éjecter logiciellement la disquette. Bien évidemment, il n’accepte que les disquettes 400 ko et 800 ko, mais c’est logique.

Le point intéressant, c’est surtout qu’un UnidDisk se trouve assez facilement d’occasion (ou gratuitement) alors qu’un lecteur Apple 3.5 Drive (A9M0106) vaut assez cher. Physiquement, ils sont identiques en dehors de la couleur (Snow White pour le premier, Platinum pour le second). Pour ceux qui veulent un second lecteur de disquettes dans un Mac, c’est donc une bidouille simple (et réversible).