Une souris ADB à quatre boutons

ADBCette semaine, sur le blog, c’est un peu la semaine de l’ADB. J’ai juste récupéré quelques modèles et pris le temps de tester ce que j’avais en stock. Aujourd’hui, une souris un peu particulière : elle possède quatre boutons.

La Thinking Mouse

La Thinking Mouse de Kensington est un modèle assez particulier – elle existe aussi en PS/2 – : elle possède quatre boutons. Pour l’époque, c’est assez rare. La position de ces boutons est aussi assez particulière : deux à l’avant de la souris et deux juste derrière. La prise en main reste étonnamment bonne, d’ailleurs : les doigts tombent sur les boutons principaux et ne risquent pas trop de se retrouver sur la seconde rangée.

Kensington ADB Mouse

La souris de Kensington

Niveau technique, elle se connecte en ADB et nécessite un pilote sous Mac OS (MouseWorks). J’ai installé une version trouvée sur le Net (5.7) et la souris a été reconnue sans soucis. Par défaut, le bouton de droite fonctionne comme un bouton droit, le second bouton de gauche comme un clic forcé, le second bouton de droite comme un double clic. Enfin, la pression des deux boutons secondaires permet d’afficher un menu spécifique à Kensington, qui permet par exemple d’aller sur le site de la marque. Le pilote permet d’assigner pas mal de choses aux boutons, des fonctions classiques comme d’autres plus rares (le défilement vers le haut ou le bas). Dans l’absolu, c’est assez complet donc.

Le pilote et ses fonctions

Sous Mac OS X

J’ai fait un sujet un peu séparé pour cette souris d’abord parce qu’elle a quatre boutons, mais aussi parce qu’ils ne fonctionnent pas sous macOS avec un iMate. Le principal fonctionne bien comme un clic classique, mais les trois autres ne sont pas reconnus par l’iMate, ni comme boutons de souris ni comme touches de clavier. A noter que l’iMate émule au mieux une souris avec trois boutons.

L’iMate montre maximum 3 boutons (et n’en détecte qu’un ici)