L’iSight FireWire et ses astucieux supports

Si l’iSight FireWire n’est pas stricto sensu la première webcam d’Apple, elle a pendant longtemps été le modèle le plus courant : Mac OS X ne supportait pas nativement les caméras USB et les modèles FireWire d’autres marques restaient rares. Et Apple livrait avec sa caméra plusieurs supports astucieux.

La webcam

A la base, l’idée de ce sujet vient d’un truc très bête : une iSight d’occasion n’est pas toujours livrée avec les supports les plus intéressants, et ils ne sont pas tous “intuitifs”. Comme j’ai récupéré la série complète, voici donc quelques petites explications. Attention, il existe plusieurs versions de l’iSight (la référence de la boîte change) mais les différences viennent essentiellement des adaptateurs fournis.

L’iSight est une caméra FireWire Apple qui utilise le standard IIDC (et pas l’AV/C comme les caméscopes DV) et propose un capteur CCD VGA. Pour l’époque (2003), il était plutôt bon. En 2017, forcément, les attentes ne sont pas les mêmes : le bruit numérique est très présent, notamment. La caméra intègre un autofocus, un micro et – chose rare même de nos jours – la possibilité de fermer la caméra physiquement. Le système se présente comme l’iris de la porte des étoiles et empêche donc physiquement l’usage de la caméra. Sur mes webcams récentes (notamment chez Logitech), soit il n’y a rien, soit un accessoire cheap à placer devant l’objectif. A noter qu’elle fonctionne parfaitement sous macOS Sierra si vous avez du FireWire. L’écran Thunderbolt Apple ou un adaptateur Thunderbolt vers FireWire avec le câble adapté suffisent pour la faire fonctionner.

Du FireWire 200

Ses supports

Premièrement, deux accessoires bien finis : la boîte de rangement cylindriques et le clip qui permet de bloquer le câble FireWire 6 broches (la caméra utilise un câble FireWire 400 mais fonctionne à 200 mégabits/s).

La boîte de rangement


Le clip pour les câbles


La fixation pour les supports

Ensuite, les différents supports. Le premier, penché, sert à placer la caméra sur un bureau grâce à sa rotule. Le câble FireWire passe dans le support et se cale avec une pièce en deux parties. Le fait de pencher le support et de placer de l’adhésif sous le pieds n’est pourtant pas anodin : il est parfaitement adapté aux ordinateurs Apple qui intègrent l’écran (iMac et eMac). Le support se place sur l’arrière de l’écran et la caméra passe à l’horizontal.

Sur un bureau


Sur un iMac


Le support

Le second vise les Mac portables (iBook, PowerBook) et se place sur l’écran. Un pas de vis permet de fixer le support en fonction de l’épaisseur de l’écran. Assez ancien, il n’est pas adapté aux modèles récents avec des écrans très fins (MacBook Air par exemple).

Sur un PowerBook G4


Le support

Le troisième, vertical, vise les écrans plats (iMac G4, écrans ADC). Il se colle sur l’arrière de l’écran avec un adhésif et permet de placer la caméra au-dessus de l’écran.

Sur un écran ADC


Le support

Le dernier, livré avec les versions les plus récentes de l’iSight, est un peu différent. Il s’agit d’un pied aimanté qui se place sur les écrans Cinema Display (aluminium, mais aussi les 27 pouces récents) et il contient un guide pour le câble, pas besoin de fixation.

Sur un écran Thunderbolt


Le support