La clé des Quadra

Dans les années nonantes, Apple a installé quelque chose d’assez courant sur les PC de l’époque : une clé. Un peu comme dans les voitures. Cette solution permet de sécuriser assez proprement les Mac « serveurs » comme les Quadra.

Les clés se retrouvent sur le boîtier des Quadra 900, utilisé aussi avec le Quadra 950, le WGS 95 et le WGS 9150 (un serveur basé sur un PowerPC de première génération). Elles proposent trois positions : fermé, ouvert et sécurisé. En mode fermé, assez logiquement, la machine ne s’allume pas. Si vous passez la clé sur ce mode, l’ordinateur s’éteint sans autre forme de procès. En mode ouvert, l’ordinateur fonctionne comme n’importe quel machine. Le mode secure a un fonctionnement particulier : premièrement, les périphériques ADB sont désactivés. Plus exactement, la souris fonctionne mais ne permet pas le clic. De plus, le lecteur de disquettes est désactivé, de la même façon.

La serrure des Quadra

L’allumage de la machine reste assez particulier étant donné l’absence de bouton power. En fait, la machine s’allume quand elle reçoit du courant et que la clé est sur la position secure. Pour l’allumer, vous pouvez donc soit mettre la machine en position ouverte et presser le bouton du clavier, soit passer brièvement la clé sur secure, ce qui allume la machine. Ce fonctionnement vise en fait les serveurs : en cas de coupure de courant, la machine doit redémarrer toute seule.

Deux clés

Point à savoir, les clés sont évidemment uniques. J’avais une paire de clés issue d’une autre machine et elles ne fonctionnent pas dans mon Quadra 950. Au passage, si les clés vous intéressent, cette vidéo (en anglais) explique comment ça fonctionne avec les PC.